Préparer son trek au Ladakh

Avec le retour des beaux jours, la saison du Ladakh approche à grands pas. Si vous êtes un trekkeur ou que vous aimez tout simplement marcher, le Ladakh-Zanskar est la destination idéale pour un voyage randonnée cet été. Pour ceux qui souhaitent s’y rendre, je propose dans cette chronique quelques éléments importants pour préparer au mieux votre trek au Ladakh et en faire une expérience inoubliable. Un trek mal préparé peut devenir un véritable cauchemar.


Choisir son trek au Ladakh-Zanskar

La région du Ladakh-Zanskar est une destination magnifique. C’est une région mythique de l’Himalaya, que l’on appelle également  le «  Petit Tibet ». Elle m’a toujours impressionné par la diversité de ses paysages qu’elle a à nous offrir, ses couleurs incroyables, son peuple accueillant et souriant et son héritage culturel bouddhiste. Le Ladakh compte de nombreuses vallées qui regorgent d’itinéraires différents. Autant de possibilités pour admirer des paysages époustouflants, aller à la rencontre des habitants et visiter les monastères, des plus connus aux plus isolés. Vous pouvez donc choisir votre trek en fonction des vallées que vous souhaitez découvrir. La vallée de l’Indus, Leh la capitale du Ladakh et ses monastères bouddhistes ; la vallée du Zanskar, rocailleuse, connue pour ses paysages minéraux ; la vallée de la Markha ponctuée de sommets enneigés et de vallons fertiles ; la vallée de la Nubra avec ses dunes et ses pics effilés ; le Changtang, froid et sec, accueille quant à lui de nombreux lacs et pâturages...  A vous de choisir le type de paysages qui vous attire le plus !


Partir dans de bonnes conditions physiques
Attention, la vallée n’est pas le seul critère de choix pour un trek. Votre niveau physique et votre expérience de marche sont primordiaux pour décider de la route que vous emprunterez et auront un impact direct sur votre moral. Si vous êtes entrainé et en bonne forme physique, l’effort vous paraitra moins important et vous profiterez d’autant plus de l’environnement.
Lors du choix de votre trek et de la préparation de votre voyage, n’hésitez pas à faire part de votre niveau à votre conseiller voyage. Il ou elle saura vous conseiller sur les itinéraires adaptés à votre niveau physique. Je vous recommande également de vous poser les questions suivantes :
-    Altitude, climat… quelles sont les conditions propres à cette destination?
-    Dénivelés, durées de marche, logements… quelles sont les caractéristiques liées à l’itinéraire ?
-    Sacs à porter, accompagnateurs… quelle sera la logistique à adapter ?
Pour ceux qui ne suivent pas d’activité physique régulière pendant l’année, je vous conseille de travailler votre endurance au moins 3 mois avant votre départ pour le Ladakh. Course à pied, cyclisme, footing, ski de fond… autant d’activités sportives que vous pouvez pratiquer afin d’améliorer vos capacités musculaires et cardiovasculaires.


Le mal aigu des montagnes
Le Ladakh est une haute terre, perchée à plus de 3500 mètres d’altitude. L’altitude peut entraîner ce que l’on appelle « le mal aigu des montagnes ». Il se manifeste par des maux de tête, des insomnies ou encore des nausées. Afin d’éviter d’en souffrir, il est important d’être informé sur ce phénomène et de suivre quelques recommandations de base.
Tout d’abord, tout voyageur se rendant au Ladakh doit rester quelques jours à Leh à son arrivée, afin de s’acclimater à l’altitude. Repos et visites tranquilles sont recommandés pour se préparer physiquement à l’altitude.
En trek, il est conseillé de boire beaucoup (eau, soupe, thé/café…) et de ne pas s’attaquer à des dénivelés positifs trop importants dans une même journée. Rassurez-vous cependant, les guides et accompagnateurs sont bien au fait de ce mal et les itinéraires suivis sont adaptés.

Partir au Ladakh
Ces quelques conseils sont primordiaux afin que votre trek au Ladakh soit une réussite et que votre voyage ne soit pas gâché par des problèmes physiques ou logistiques. Si vous souhaitez plus de détails, je vous invite à contacter nos experts voyages, spécialistes du Ladakh. Grâce à leur connaissance de la destination et du terrain, ils apportent des réponses précises à vos questions et vous conseillent au mieux pour la préparation de votre trek.

Préparer son trek au Ladakh
Préparer son trek au Ladakh

Choisir son trek au Ladakh-Zanskar La région du Ladakh-Zanskar est une destination magnifique. C’est une région mythique de l’Himalaya, que l’on appelle également  le «  Petit Tibet ». Elle m’a toujours impressionné par la diversité de ses paysages...

Annonces Google