Mis à jour le 

Visite du quartier Bouffay de Nantes

Un voyage à : Visite du quartier Bouffay de Nantes

Visite du quartier Bouffay de Nantes sur nos forums
Itinéraires

Voici, étape par étape, un circuit guidé dans le quartier du Bouffay, coeur historique de Nantes.

La place du Bouffay
Pour commencer votre balade dans le quartier, rendez-vous sur la place du Bouffay. En réalité, cette place était autrefois la cour du château de Bouffay, la première forteresse de la ville. Après le déménagement des Ducs dans le château actuel, la place de Bouffay devint un marché et le théâtre de la vie médiévale.

Les bâtiments du château accueillirent les pouvoirs administratifs, municipaux et judiciaires et les sous-sols servirent de prison. C'est d'ailleurs de cette prison qu'est tirée la célèbre chanson « Les prisons de Nantes » inventée au XVIIe siècle. Les paroles racontent l'évasion d'un prisonnier par la Loire, une histoire tout à fait plausible puisqu'une partie du fleuve passait effectivement en bordure de la place.

Autre particularité, la place du Bouffay était également le lieu d'exécution des personnes jugées et condamnées à mort par le tribunal. Le pilori fut remplacé par la guillotine à la Révolution. Il paraîtrait d'ailleurs qu'en 1793, la municipalité fit peindre les pavés de la place en rouge pour mettre fin aux plaintes des Nantais horrifiés par la vue du sang des condamnés.


Aujourd'hui, la place a perdu de son charme et ne ressemble guère à la place du Moyen-Âge. En effet, un plan de modernisation lancé en 1742 entraîna la destruction de nombreuses maisons à colombages et hôtels particuliers dans le quartier. En 1848, ce fut la tour du Bouffay qui fut détruite. Seul son beffroi a été conservé au sommet de l'église Ste Croix.


La place abrite tout de même un petit marché couvert. Au sud-est, on peut encore observer l'Hôtel de la monnaie où l'argent officiel était frappé jusqu'en 1822.  Juste à côté du coin nord-est, on peut apprécier les vestiges de la maison des échevins qui servait, à l'époque, de tribunal. Il ne reste malheureusement que ces quelques pierres.
 
La rue de la Juiverie
Heureusement, il reste encore à Bouffay des ruelles qui ont conservé un parfum médiéval. Empruntez la rue de la Baclerie, au nord de la place du Bouffay et profitez-en pour observer la maison à pans de bois que vous reconnaîtrez facilement.

Prenez à droite et pénétrez dans la rue de la Juiverie, l'âme du quartier et peut-être la plus belle rue de la ville. Tout ici évoque la vie au Moyen-Âge. Bien sûr, le nom même de la rue indique que c'est ici que la communauté juive était regroupée. Au n° 9, la maison à encorbellement date du XVe siècle et sur la façade du n° 1, vous pourrez observer deux bas-reliefs. Si vous levez les yeux, vous aurez également vue sur le beffroi de l'église Sainte-Croix. Vous avez maintenant la possibilité de vous désaltérer à la terrasse d'un café ou alors de revenir sur vos pas en direction de l'église Ste Croix.

La place du Change
La prochaine étape de la visite passe par la place du Change. Située à environ 100 mètres, il vous suffit de traverser la rue de la Marne en direction du nord. La place du Change est l'une des places historiques de Nantes. C'est ici que se croisaient les grandes rues de la ville au Moyen Age. On y organisait les fêtes populaires et l'animation était assurée régulièrement par de nombreux artistes de rue.

Ne manquez pas la « maison des apothicaires », cette grande maison à colombages qui date du XVe siècle. Il s'agit probablement de la plus belle demeure historique du vieux Nantes. Aujourd'hui occupée par un café-restaurant, profitez-en pour visiter l'intérieur et boire un verre. Le mélange entre l'architecture ancienne et la décoration audacieuse du café est très réussie !

La place du Pilori
Par la rue de la Marne, rejoignez la place du Pilori. Il s'agissait, avec la place du Change, du centre de la ville médiévale, un véritable lieu de passage, de commerce et de discussions. Lors des grands travaux qui touchèrent le quartier au XVIIIe siècle, la place du Pilori fut entièrement reconstruite. Il ne reste donc aucune trace antérieure à cette époque.

Néanmoins, la place du Pilori est restée un lieu de vie important à Nantes. Ses façades élégantes du XVIIIe siècle et ses terrasses de café lui donnent tout son charme. La maison au n°12 est particulièrement connue avec ses beaux macarons de « Jean qui rit » et « Jean qui pleure ».

Les vieilles maisons
Maintenant que vous avez vu les principaux monuments de Bouffay, vous pouvez vous arrêter là. Mais si le coeur vous en dit, vous pouvez continuer encore un peu et découvrir quelques trésors supplémentaires. Par exemple, depuis la place du Change, vous pouvez visiter la rue des Carmes qui commence au nord de la place. Au bout de cette rue, un petit crochet à droite puis à gauche vous permettront de découvrir la rue Bossuet qui abrite deux des plus belles maisons à colombages de Nantes.


Sachez qu'il ne reste plus qu'une dizaine de maisons de ce type à Nantes. La plupart de ces maisons à pans de bois qui illustraient les quartiers commerçants au Moyen Age furent détruits lors du réaménagement de Bouffay au XVIIIe siècle. A l'époque, on préférait les alignements de façades et beaucoup de propriétaires détruisirent eux-mêmes ces vieilles demeures pour en construire de plus modernes.


Enfin, si vous avez encore un peu de courage, nous vous conseillons de terminer la promenade en vous rendant près du château des Ducs de Bretagne, à l'est du quartier du Bouffay. Faites le tour du château par le nord, en empruntant la belle rue pavé. Vous allez rejoindre le cours Saint André qui vous mènera à la cathédrale et à la porte Saint-Pierre. Un conseil, dirigez-vous vers le petit jardin de la Psalette située à gauche, juste avant la cathédrale depuis le cours St André. Une merveille !

Partir à : Visite du quartier Bouffay de Nantes

Carte Visite du quartier Bouffay de Nantes

Latitude : 47.21 - Longitude : -1.55

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

classement lycée 2016

Retrouvez gratuitement et en intégralité le classement des lycées à NANTES ou à proximité, mais aussi le classement des lycées en Loire-Atlantique.

Magazine