"Je ne suis pas titulaire de mon poste"

Alors que certains anticipent le départ de bon nombre de secrétaires d'Etat lors du remaniement d'octobre prochain, Chantal Jouanno tente de garder la tête sur les épaules. "En terme d'exemplarité, je suis 100 % d'accord avec les consignes qui sont données", commence-t-elle au sujet des récentes restrictions demandées par le chef de l'Etat dans les ministères. "Nous on avait déjà que 6 collaborateurs, on sera à 4 avant le mois de septembre." La secrétaire d'Etat poursuit : "Le gouvernement resserré était un objectif et une promesse du chef de l'Etat [...]. Personne n'est titulaire de son poste". Sereine sur son propre cas, elle commente avec flegme les informations selon lesquelles son secrétariat d'Eta à l'Ecologie serait supprimé à la rentrée : "Je l'ai entendu comme vous, ça m'a pas mal surpris". Et termine : "Je n'ai aucune source d'inquiétude aujourd'hui".