"Surdité", "lenteurs", "difficultés pour communiquer"...

Jacques Chirac a des difficultés pour communiquer © SIPA
La surdité de Jacques Chirac s'est aggravée au fil des années, alors qu'elle était déjà manifeste les derniers mois de son mandat présidentiel. Ces dernières années, sa condition physique l'a conduit à abandonner plusieurs habitudes, comme la réception d'invités réguliers dans ses bureaux parisiens, rue de Lille. "Il est capable de suivre une conversation construite. Mais cela ne dure pas très longtemps", rapportait Le Parisien en juillet 2012, citant un proche.

"Elocution laborieuse"

Peu à peu, l'isolement de Jacques Chirac semble se renforcer. Le portrait fait par Europe 1 en ce mois de septembre 2016 décrit un homme avec qui "les moments de lucidité s'envolent toujours plus vite, l'élocution est laborieuse, les conversations devenues presque impossibles".
Suggestions de contenus