Taxe foncière : elle ne cesse d'augmenter depuis 5 ans

Taxe foncière : elle ne cesse d'augmenter depuis 5 ans TAXE FONCIERE 2018 - Les propriétaires l'ont sans doute constaté : la taxe foncière a beaucoup augmenté depuis cinq ans.

[Mis à jour le 16 octobre à 11h21] Elle augmente, elle augmente, elle augmente.... Les propriétaires le constatent fortement depuis cinq ans. La taxe foncière n'a cessé d'augmenter depuis 5 ans.  Selon un rapport de l'Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI), la taxe foncière a progressé de 12% ces cinq dernières années. 

Dans les chiffres, cette année, près de 13 000 communes ont augmenté leur taxe foncière. Dans les 50 plus grandes agglomérations françaises, on note notamment une augmentation de 10% à Villeurbanne, de 4% à Limoges et à Toulouse. Mais la palme de la plus forte hausse revient à Nice qui affiche plus de 19% d'augmentation. De quoi faire bondir les Niçois !

Vous aviez jusqu'au 15 octobre pour régler la taxe foncière. L'administration fiscale vous donne jusqu'au 20 octobre pour la payer si vous utilisez Internet. La hausse de la taxe foncière vient troubler le message du gouvernement sur le pouvoir d'achat des Français alors que ce dernier met en place la réforme de la taxe d'habitation. Cela donne le sentiment que l'Etat donne d'une main et reprend de l'autre aux Français. 

Paiement et taxe foncière

La taxe foncière est payée par les propriétaires ou usufruitiers d'un bien bâti ou non bâti. Pour être imposable, la propriété doit être fixée au sol et doit présenter les caractéristiques d'un véritable bâtiment. Habitations, logements commerciaux, voire bateaux utilisés comme lieu de résidence sont assujettis à la taxe foncière.  Cette année, elle devait être payée le 15 octobre. Vous avez jusqu'au 20 octobre pour la paiement par Internet.

Calcul et taxe foncière

La taxe foncière est calculée à partir de la valeur locative castrale du bien. Cette valeur correspond à la somme annuelle théorique que percevrait le propriétaire s'il mettait son bien en location. Le chiffre retenu comme base de calcul par l'administration fiscale correspond à la moitié de cette valeur. Pour les propriétés non bâties, le revenu castral est réduit de 20% afin de tenir compte des charges de propriétés. Dans tous les cas, le chiffre obtenu est ensuite multiplié par le taux d'imposition voté par la collectivité locale.

Date d'établissement et taxe foncière

Concernant l'établissement de la taxe foncière, la date à retenir est celle du 1er janvier. Si la vente d'un bien immobilier intervient en cours d'année, c'est au vendeur de payer la taxe foncière (car propriétaire au 1er janvier). Généralement, l'acquéreur rembourse au vendeur le prorata temporis de l'impôt. 

Article le plus lu - Remaniement : découvrez le nouveau gouvernement › Voir les actualités

Impôts locaux

Annonces Google