Exonération de la taxe d'habitation pour les plus de 60 ans ou les veufs

© imtmphoto / 123RF.com
Si vous avez plus de 60 ans ou si vous avez moins de 60 ans mais êtes veuf/veuve, vous pouvez espérer une exonération de la taxe d'habitation, à condition que vos revenus ne dépassent pas les plafonds en vigueur (soit par exemple 10 708 euros pour la première part fiscale en 2017). Pour cela, vous devez également habiter : soit seul ou avec votre conjoint, soit avec des personnes à votre charge au regard de l'impôt sur le revenu, soit avec des personnes titulaires de l'allocation de solidarité aux personnes âgées ou de l'allocation supplémentaire d'invalidité, soit avec des personnes dont le revenu fiscal ne dépasse pas les plafonds prévus.
Par ailleurs, si vous avez été exonéré de taxe d'habitation en 2016 en raison de vos revenus, l'exonération est automatiquement maintenue pour 2018, même si vos revenus sont désormais supérieurs aux plafonds. La valeur locative de votre bien immobilier bénéficiera ensuite d'un abattement de 2/3 en 2019 et de 1/3 en 2020 (cette règle est indépendante des dernières mesures appliquées concernant l'exonération de taxe d'habitation pour 80% de la population).
 Logement concerné : résidence principale
Suggestions de contenus