Septième contrôle : la pastille holographique et les perforations

Reproduction partielle des pastilles authentiques de 50, 100 et 200 euros. Et un exemple de contrefaçon pour le billet de 50 euros. ©  Banque de France / BCE

Sur la droite du recto des billets de première série, on distingue une pastille holographique, indiquant alternativement la valeur du billet et le motif architectural du filigrane, aux couleurs de l'arc en ciel. Pour chaque type de billet, la pastille prend une forme géométrique différente et relativement complexe. En examinant cette pastille par transparence, il est possible de distinguer des perforation formant le symbole "€".

Suggestions de contenus