Taxi : préférez les voitures officielles et négociez les tarifs

Seuls les véhicules autorisés par les maires ou le préfet de police de Paris peuvent transporter des personnes et les faire payer. © Jackin - Fotolia
N'importe qui peut-il transporter des passagers et leur facturer des passagers ? Non. Même si vous cherchez à faire des économies pour vous rendre à la gare, à l'aéroport ou pour rejoindre votre lieu de villégiature, n'acceptez pas d'être transporté si le véhicule n'a pas une borne lumineuse sur son toit et un numéro d'immatriculation. Ce sont les maires ou le préfet de Police pour Paris qui délivre les autorisations pour le transport de personnes à titre onéreux. Si vous accepter de monter dans un autre véhicule, c'est à vos risques et périls. En cas accident ou de litige sur le tarif, vous ne pourrez pas faire valoir vos droits. Or, il est possible de négocier le prix d'un taxi en fonction de la distance notamment. De même, il n'y a de supplément de bagage qu'à partir du deuxième, le premier est inclus dans le tarif de la course. Ce dernier varie selon l'heure et la zone. Bien sûr, selon les cas, il arrive que des hôtels ou des voyagistes affrètent une voiture avec chauffeur. Là, la situation est différente. C'est un service et le donneur d'ordre est connu. De plus, ces voitures sont souvent des véhicules pouvant accueillir jusqu'à neuf personnes. Les logos sont apposés sur les portes ou les vitres. Ces petits détails comptent pour distinguer la bonne voiture.
Suggestions de contenus