DIRECT. Ligue 1 2022-2023 : Paris leader, Lyon dans le dur, résultats et classement

DIRECT. Ligue 1 2022-2023 : Paris leader, Lyon dans le dur, résultats et classement Ligue 1. Le match entre le RC Lens et l'Olympique Lyonnais s'est achevé ce dimanche 2 octobre 2022 sur le score de 1 à 0. Tous les résultats, le classement et les dernières infos sur la Ligue 1 en direct.

L'essentiel

Après l'interruption due à la trêve internationale, la Ligue 1 a repris ses droits ce week-end avec la 9e journée. Paris n'a pas tremblé face à Nice après la victoire de l'OM (3-0) face à Angers et restent en tête du classement. Lorient s'est assuré de rester sur le podium après le succès (2-1) à domicile face au LOSC alors que Lens a battu l'Olympique Lyonnais. 

En direct

20:00 - Lopes tape du poing sur la table

C'est du jamais vu depuis 30 ans à l'Olympique Lyonnais ! À l'occasion de la 9e journée de Ligue 1, les Gones se sont inclinés (1-0) face à Lens dans le choc du dimanche soir. Il s'agit de la quatrième défaite consécutive en championnat pour le club rhodanien qui n'avait plus connu une telle série noire depuis... 1991 ! À l'issue de la rencontre, le gardien de l'OL, Anthony Lopes, auteur malgré tout d'une belle copie et de plusieurs arrêts décisifs, a poussé un gros coup de gueule au micro d´Amazon Prime : "Le but fait mal, mais dans la physionomie du match, on n'a rien montré. C'est un peu gros, mais on n'a pas montré grand-chose. C'est compliqué. Quand cela tourne pas en notre faveur dans les faits de jeu comme cela, c'est qu'on mérite rien. On part avec un nouvelle défaite, cela commence à faire beaucoup. Déjà avant, cela faisait beaucoup. Moi, je fais juste mon boulot. Si j'ai la possibilité de maintenir l'équipe à flots, je le fais. Je ne sais même pas si on a frappé au but. Cela montre notre match dans la globalité. On a essayé de retarder le plus longuement l'échéance. Mais à un moment donné, il y a un fait de jeu, une main, un penalty et but. On n'a pas montré grand-chose. Comment l'expliquer ? J'aimerais bien le dire. Va falloir trouver les solutions en interne entre nous. Se dire les choses par moments. C'est très insuffisant pour un club comme l'OL qui inspire les plus belles places européennes comme la Ligue des Champions. Le fossé est en train de se creuser. Quand on prend 0 point sur les 4 dernières journées,. Il faut savoir se mettre le cul par terre à chaque match, on l'a pas fait."

19:15 - Irles : "Ils n'ont pas lâché"

L'ESTAC a pris un bon point face à Reims à l'occasion de la 9e journée de Ligue 1. Menés au score, les Troyens ont égalisé dans le temps additionnel pour prendre un point face au Stade de Reims dans le derby. Un match nul qui permet à l'ESTAC de garder 4 longueurs d'avance sur la zone de relégation. Bruno Irles, le tacticien de Troyes, a tenu à souligner l'abnégation de ses joueurs après le coup de sifflet final :  "C'est rare de voir un ESTAC avec 70% de possession sur le jeu. Mais on prend des buts qui sont des vrais coups de massue. Le premier a été rapide, et dès que l'on marque, on en prend un deuxième. Des erreurs grossières ont été commises par mes joueurs, qui m'ont mises hors de moi. Mais cela fait partie des choses à travailler. Malgré le scénario, ils n'ont pas lâché. Il faut en avoir du courage, et ils n'ont pas baissé les bras. On revient au moins avec un point". 

18:30 - Galtier prend la défense d'Ekitike

L'attaquant du Paris Saint-Germain, Hugo Ekitike, était titulaire pour la première fois de la saison sous son nouveau maillot à l'occasion de la réception de l'OGC Nice. Pour sa grande première, l'ancien attaquant du Stade de Reims a eu du mal à se montrer dangereux. Cette rencontre contrastée face aux Aiglons a été pointée du doigts par certains observateurs. Après le coup de sifflet final, son entraîneur, Christophe Galtier a tenu à prendre la défense de l'attaquant de 20 ans : "Il avait évidemment des fourmis, il voulait démarrer. Il était important pour moi de le faire démarrer avec des joueurs comme Ney (Neymar) et Leo (Messi). C'était sa première titularisation, évidemment qu'il n'a pas les repères et la relation technique que peuvent avoir d'autres joueurs. Mais sur ce que je lui ai demandé, il a été très bien. Il a fait beaucoup d'efforts, il a été assez bon techniquement. Je lui ai simplement demandé à la pause d'être un peu plus présent dans la surface. Autant dans l'entreligne il est bon, autant il doit être très présent dans la surface, quand on met le ballon sur les côtés. Il y a été mais quelques fois non alors qu'on avait des situations intéressantes. Il a fourni beaucoup d'efforts. Il avait très peu joué jusqu'ici. Je suis content qu'il ait pu démarrer, avoir plus d'une heure de jeu pour prendre l'atmosphère du Parc, voir ce que représente un match du Paris Saint-Germain, avec l'obligation de victoire."

17:45 - Pantaloni : "On n'a pas reconnu l'équipe"

Nouvelle défaite pour Ajaccio à l'occasion de la 9e journée de Ligue 1. Les Corses se sont inclinés à domicile (3-1) face à Clermont et restent lanternes rouges du championnat avec 4 points et un bilan de 7 défaites en 9 matchs. Après le coup de sifflet final, le technicien de l'AC Ajaccio, Olivier Pantaloni était logiquement déçu par ce nouveau revers en championnat, lui qui cherche son premier succès à domicile cette saison : "On attendait beaucoup de cette rencontre. Après la victoire à Brest, on pensait que l'on pouvait enclencher une petite série en jouant Clermont à domicile. On a pas encore gagné depuis le début de saison, on pensait qu'aujourd'hui, c'était une opportunité intéressante de pouvoir le faire sauf qu'on a fait une première période calamiteuse où, véritablement, on a pas reconnu l'équipe. On est passés complètement à côté alors qu'on avait pas prévu certaines choses. On a pas su les mettre en place. Il a fallu remettre les têtes à l'endroit dans le vestiaire à la mi-temps pour que l'équipe reprenne un petit peu le dessus. On a vu que sur la seconde période, sans avoir énormément d'occasions de buts mais avec la volonté d'être présents sur cette adversaire, on a eu une domination intéressante. Malheureusement, on est pas assez efficaces dans les trente derniers mètres pour arriver à se créer une occasion beaucoup plus franche et revenir au score rapidement et éventuellement prendre l'avantage". 

17:00 - L'équipe de la 9e journée

Ce lundi 3 octobre, le quotidien l'Équipe dévoile l'équipe type de la 9e journée de Ligue 1. Dans les buts, on retrouve le gardien de l'Olympique Lyonnais, Anthony Lopes, auteur de 5 arrêts décisifs. La défense est composée de deux joueurs de l'Olympique de Marseille, Jonathan Clauss et Mbemba après leur belle copie face à Angers. Sur le côté droit on retrouve un Lorientais, Kalulu et dans l'axe, Danso du RC Lens. Au milieu de terrain, Le Fée (Lorient) et Van den Boomen (Toulouse) sont accompagnés de Ounas (LOSC) et Golovin (AS Monaco). Auteur d'un triplé et crédité de la note de 9 dans le quotidien l'Équipe, Ben Yedder est logiquement titulaire en pointe avec Kalimuendo, buteur et double passeur face à Strasbourg. 

Le XI type de la journée : Lopes - Clauss, Danso, Mbemba, Kalulu - Ounas, Le Fée, Van den Boomen, Golovin - Kalimuendo, Ben Yedder. 

16:15 - Nouveau record pour Le Bris

Lorient continue d'impressionner. Ce samedi, les Merlus se sont imposés (2-1) face au LOSC au Moustoir. Avec cette 7e victoire en Ligue 1, ils sont 3e au classement. « Personne ne nous voyait si haut. On y est et on n’a rien volé. Mais on sait que pour aller plus loin on ne pourra pas se contenter de rester sur nos acquis » a déclaré Régis Le Bris après le succès à domicile face à Lille. L'entraîneur de Lorient a d'ailleurs signé un nouveau record à l'occasion de la 9e journée de Ligue 1. Avec 22 points pris lors de ses 9 premiers matches, il signe le deuxième meilleur départ d’un entraîneur français dans l’histoire de la Première Division, derrière Edmond Enée avec Toulouse en 1947 (24 points, en comptant 3 points pour une victoire). 

15:30 - Montanier : "On travaille notre self-control"

Toulouse s'offre un peu d'air. À l'occasion de la 9e journée de Ligue 1, les Toulousains ont remporté le derby face à Montpellier. D'abord menés au score, les hommes de Philippe Montanier n'ont pas abdiqué et renversé la tendance pour finalement l'emporter 4-2. Une belle victoire qui permet au Téfécé de s'éloigner de la zone de relégation. Au micro d'Amazon Prime, le tacticien toulousain était logiquement ravi et a souligné l'esprit combattif de ses joueurs : "On est une jeune équipe, mais qui grandit. C'est vrai qu'on s'est fait surprendre dans les quinze premières minutes par la qualité de Montpellier. Nous étions un peu moins dynamiques, moins agressifs. Mais le mérite qu'on a eu, s'est de ne pas s'être découragé en étant menés 1-0. On a repris le jeu en main et l'efficacité offensive a fait la différence, car si vous avez 5 occasions et que vous en mettez 0, derrière ça devient compliqué. On revient aussi bien en deuxième mi-temps. On marque le quatrième, on a des balles de 5-1, puis l'expulsion fausse un peu la fin du match. On travaille notre self-control car on sait qu'on aura toujours des moments faibles dans les matches et qu'il faut être prêt mentalement. Le public ? Il nous donne une vraie belle énergie, même quand ça va mal ! Au lieu de nous siffler, ils continuent à encourager et cette victoire à domicile est pour eux. On avait envie de les rendre heureux car ils nous apportent beaucoup."

14:45 - Jean-Michel Aulas fustige les supporters de l'OL

Période compliquée pour l'Olympique Lyonnais. Septièmes au classement avec un effectif bâti pour jouer les premières places et un emploi du temps allégé en l'absence de coupe européenne, les Lyonnais patinent. En clôture de la 9e journée de Ligue 1, ils ont concédé leur 4e défaite consécutive, une première depuis la saison 1990-1991. Pas étonnant donc que le niveau de jeu des Gones préoccupe les supporters lyonnais. Ces derniers s'en sont pris violemment au club et à l'entraîneur sur les réseaux sociaux. Et comme souvent dans ces moments-là, la réaction de Jean-Michel Aulas ne s'est pas fait attendre. Le président de l'OL a tweeté quelques heures après la rencontre : « Quand on veut tuer son chien, on dit qu’il a la rage : les défaites ne sont pas révélatrices de nos qualités d’équipe, ni des options du staff : il faut travailler et gagner enfin vendredi (contre Toulouse). L’OL est 7e et le bashing nous affaiblit plutôt que de nous aider. Soyons forts. »

14:00 - Colère dans le camp lillois

Lille a été pris au piège des Merlus. À l'occasion de la 9e journée de Ligue 1, les hommes de Paulo Fonseca avaient rendez-vous au Moustoir pour défier la révélation de cet exercice, Lorient. Après avoir concédé rapidement l'ouverture du score (9e), Jonathan David a remis les siens sur de bons rails (78e). En fin de rencontre, alors que les Lillois poussaient, ils ont finalement craqué à la 87e minute et concédé leur quatrième défaite de la saison : "Ce qu’on a fait aujourd’hui est inexcusable" a lâché le président du LOSC, Olivier Létang, après le coup de sifflet final de la rencontre. Même son de cloche du côté de l'entraîneur des Gones, Paulo Fonseca : "Je suis très déçu, très en colère après cette défaite. Après avoir égalisé, on a tout fait pour gagner le match, et je pense qu’on s’est créé beaucoup d’occasions pour gagner. Lorient n’est jamais venu dans notre surface en deuxième période. Ils viennent une fois dans notre camp et ils marquent. Je ne sais pas expliquer comment on peut perdre ce match. Je pense que ce qu’il a manqué à l’équipe, aujourd’hui, c’est de marquer, d’être plus agressifs dans les derniers moments du match."

13:15 - Franck Haise jubile

C'était le choc de ce dimanche 2 octobre : le RC Lens recevait l'Olympique Lyonnais en clôture de la 9e journée de Ligue 1. Si les Gones ont longtemps résisté aux assauts des Sang et Or grâce aux arrêts d'Anthony Lopes, ils se sont finalement inclinés après un but sur penalty inscrit en fin de rencontre par Sotoca. Avec son sixième succès en championnat, les Lensois sont désormais à un point du podium. Au coup de sifflet final, l'entraîneur des Sang et Or était naturellement emballé par cette victoire face à l'OL : « Ce qui m’a plu, c’est d’avoir mis autant d’intensité et de qualité même s’il nous a manqué un peu plus de réussite et de justesse sur plusieurs occasions. Les joueurs ont tellement à la fois tout donné mais tout bien donné, ce n’est pas seulement de la générosité, sinon vous ne posez pas autant de problèmes à un adversaire comme Lyon. Tactiquement, défensivement, on a été très bons. Au-delà du fait qu’on n’ait pas encaissé de but de nouveau, on a aussi très peu subi de situations, d’occasions et même tirs. J’attendais juste qu’on marque un but, il est arrivé. Mais s’il n’avait pas dû arriver j’aurais été très content de la performance, même si le résultat aurait été frustrant, là on a tout. L’intensité, la main mise sur le match, face à un gros onze de départ, on n’avait jamais fait un match autant abouti contre Lyon. »

12:30 - Ben Yedder envoie un message à Deschamps

L'AS Monaco n'a pas fait dans la dentelle face au FC Nantes à l'occasion de la 9e journée de Ligue 1. Le club du Rocher s'est largement imposé (4-1) face aux Canaris avec notamment un Ben Yedder des grands jours, auteur d'un triplé. Au coup de sifflet final, l'international tricolore s'est exprimé sur la rencontre mais aussi sur son absence de la dernière liste de Didier Deschamps : "C'est un très bon match de notre part. Collectivement, on a été bien en place. Mon absence en équipe de France ? Je continue de tout donner, de ne rien lâcher. Tout le monde rêve de la Coupe du Monde, c'est un rêve de gamin. J'essaie de faire le maximum pour travailler dur, me relever. Le plus important, c'est l'équipe. Chez les Bleus, les places sont chères. Tout le monde est en pleine forme. Ensuite, c'est au sélectionneur de faire ses choix. Moi, je ne lâcherai pas, j'essaie de travaille dur, au maximum". 

11:45 - Bosz : "C'est dur"

Nouvelle soirée compliquée pour les Gones. Les hommes de Peter Bosz se sont inclinés à Lens (1-0) à l'occasion de la 9e journée de Ligue 1. Taillé pour jouer les premières places, l'Olympique Lyonnais, 7e au classement, est désormais à plus de 10 longueurs du podium. Surtout, les Lyonnais semblent avoir du mal à sortir la tête de l'eau après avoir enchaîné un quatrième revers consécutif. Après le coup de sifflet final, Peter Bosz a considéré que cette défait était dure : "On perd comme ça sur un penalty et je ne veux rien dire là-dessus. C'était un match dur, Lens est une bonne équipe, il faut le dire. Elle met beaucoup d'intensité, on en avait parlé avant le match. Avec toutes nos absences, les joueurs ont essayé mais ça a été compliqué dès le début. Lens a eu des occasions mais quand tu perds comme ça avec un penalty, c'est dur... (...) Beaucoup d'équipes ont des problèmes mais les quatre défaites sont différentes dans leur contenu. Ici, c'est différent de la défaite à Lorient (3-1) ou de celle à Monaco (2-1) où on avait eu plus le ballon, plus d'occasions."

11:00 - Le quatre à la suite pour Monaco !

Quatrième succès consécutif pour l'ASM. À l'occasion de la 9e journée de Ligue 1, le Cub du Rocher l'a largement emporté (4-1) face à Nantes notamment grâce à un triplé de Ben Yedder. Au coup de sifflet final, l'entraîneur des Monégasques, Philippe Clément était logiquement ravi de ce résultat et de cette série : "À 4-0 c’était parfait pour moi (sourire). Mais nous avons montré de bonnes choses, nous avons été agressifs dans le bon sens du terme, et il y a eu beaucoup de profondeur dans les courses, je suis content. Marquer aussi rapidement dans le match donne de l’allant, cela nous a simplifié la tâche. J’ai aussi pu faire un peu tourner en prévision des échéances à venir, c’est une bonne chose ! Quand les joueurs rentrent au vestiaire avec trois buts d’avance, il faut éviter tout relâchement. Nous n’avons pas donné beaucoup d’occasions à Nantes et a contrario nous avons continué à attaquer, même après les changements. Nous avons besoin de tout le monde pour gagner des matchs. Il faut continuer comme ça !"

10:45 - L'étonnant record de Sergio Ramos

Les matchs passent et le défenseur central du Paris Saint-Germain monte en puissance. Après un premier exercice sous le maillot rouge et bleu marquée par les blessures, l'international espagnol semble avoir retrouvé son meilleur niveau pour le plus grand plaisir des supporters parisiens. Cette saison, l'ancien capitaine du Real Madrid fait partie de l'équipe type de Christophe Galtier (11 titularisations en 12 rencontres). À l'occasion de la 9e journée de Ligue 1, Sergio Ramos était titulaire lors du succès (2-1) du PSG face à l'OGC Nice au Parc des Princes. Une titularisation qui lui a permis d'égaler un record. Il n'a en effet perdu aucune de ses 21 rencontres disputées en Ligue 1 (17 victoires, 4 nuls). Record qu'il co-détient avec Juan Pablo Sorin. Il pourrait en cas de succès samedi prochain face à Reims, passer à 22 matchs sans défaite consécutifs et s'emparer seul de ce record. 

08:45 - Chaibi : "On avait besoin de gagner"

Les supporters du Toulouse Football Club se souviendront de cette 9e journée de Ligue 1. Les hommes de Philippe Montanier l'ont largement emporté face à Montpellier (4-1) dans le derby occitan. Un succès de rang qui permet aux Toulousains de s'éloigner de la zone rouge, désormais à 4 longueurs. Au coup de sifflet final, Farès Chaibi grand artisan de la victoire du TFC avec un but et une passe décisive, était naturellement ravi par cette deuxième victoire consécutive : "On avait besoin de gagner, surtout à domicile. C'est une deuxième victoire d'affilée ici et c'est bien pour nos supporters. Ils sont incroyables. Le coach avait mis un point d'honneur sur ces trois points, car on enchaînait défaites et victoires. (...) On a été menés rapidement, mais on a un groupe qui ne lâche jamais et je pense que ça s'est vu sur ce match. On savait qu'on était touchés physiquement en première partie de saison, mais on a essayé de profiter de la trêve pour récupérer et prendre le maximum de points en deuxième partie de saison.

02/10/22 - 22:35 - Lens - Lyon : Fin du match à Lens (1-0) !

L’avantage final au score (1-0) du RC Lens est plutôt logique au regard des chiffres proposées après ce duel. Les Lensois ont en effet un léger avantage en termes de possession de balle mais se sont aussi et surtout montrés plus menaçants en cadrant davantage de frappes (7 tirs contre 1 pour Olympique Lyonnais). Lens - Lyon en direct

02/10/22 - 22:23 - Lens - Lyon : Penalty transformé par Florian Sotoca (1-0) !

Florian Sotoca n'a pas raté ce penalty et offre un point à son équipe. Nous en sommes à 1-0 dans ce Lens - Lyon ! Lens - Lyon en direct

02/10/22 - 22:22 - Lens - Lyon : Penalty pour le RC Lens !

L'arbitre siffle un penalty pour du RC Lens. Le score pourrait bientôt évoluer du côté du Stade Bollaert-Delelis. Lens - Lyon en direct

02/10/22 - 22:22 - Lens - Lyon : L'arbitre a tranché !

La décision est tombée pour le RC Lens : et c'est un penalty qui est sifflé par Benoit Bastien après un appel à la VAR ! Peut-être un tournant dans cette 2e mi-temps ! Lens - Lyon en direct

02/10/22 - 22:21 - Lens - Lyon : Benoit Bastien va-t-il siffler un penalty pour le RC Lens ?

Se dirige-t-on vers un penalty ? Benoit Bastien a un doute sur le dernier fait de jeu et va vérifier auprès des assistants vidéo. Lens - Lyon en direct

02/10/22 - 22:06 - Lens - Lyon : Benoit Bastien a pris sa décision !

Après avoir consulté la vidéo pour un geste litigieux dans la surface, Benoit Bastien fait part de sa décision définitive : pas de penalty pour @competitor_article@competitor. Lens - Lyon en direct

02/10/22 - 22:06 - Lens - Lyon : Benoit Bastien va-t-il siffler un penalty pour @competitor_article@competitor ?

Se dirige-t-on vers un penalty ? Benoit Bastien a un doute sur la dernière action et consulte la vidéo. Lens - Lyon en direct

02/10/22 - 21:46 - Lens - Lyon : Début de la 2e période

Le coup d’envoi de la 2e mi-temps vient d’être donné par l’arbitre de la rencontre, à Lens. Le score est de 0-0. Lens - Lyon en direct

02/10/22 - 21:30 - Lens - Lyon : La mi-temps est sifflée au Stade Bollaert-Delelis

L'Olympique Lyonnais résiste tant bien que mal : à la mi-temps, la possession de balle est nettement en faveur du RC Lens (60% contre 40% pour l'Olympique Lyonnais), qui s’est d'ailleurs créé le plus d'occasions sérieuses avec 2 tirs cadrés contre 1 tirs cadrés pour l'Olympique Lyonnais, mais le score est de parité (0-0). Lens - Lyon en direct

02/10/22 - 20:45 - Lens - Lyon : Début du match Lens - Lyon !

La rencontre est lancée à Lens, où l’arbitre vient de donner le coup d’envoi de Lens - Lyon. Lens - Lyon en direct

LIRE PLUS
En savoir plus

Classement Ligue 1 2022-2023

RangEquipePtsMjGPNBPBCDb
1
PSG
PSG
25980128523
2
OM
OM
23970219514
3
Lorient
Lorient
22971119136
4
Lens
Lens
21960317710
5
Monaco
Monaco
17952217134
6
Rennes
Rennes
1594231798
7
Lyon
Lyon
13944116115
8
Lille
Lille
1394411718-1
9
Clermont
Clermont
1394411214-2
10
Montpellier
Montpellier
12945021192
11
Troyes
Troyes
1193421618-2
12
Toulouse
Toulouse
1193421315-2
13
Nice
Nice
89252611-5
14
Auxerre
Auxerre
89252920-11
15
Angers
Angers
89252921-12
16
Nantes
Nantes
79144915-6
17
Reims
Reims
791441219-7
18
Brest
Brest
69153919-10
19
Strasbourg
Strasbourg
59045712-5
20
AC Ajaccio
AC Ajaccio
49171514-9

Résultats de la 9e journée de Ligue 1

Journée 9 sur 38
Vendredi 30 septembre
Angers
Score Angers
0 - 3
Score OM
OM
Samedi 1 octobre
Strasbourg
Score Strasbourg
1 - 3
Score Rennes
Rennes
PSG
Score PSG
2 - 1
Score Nice
Nice
Dimanche 2 octobre
Lorient
Score Lorient
2 - 1
Score Lille
Lille
AC Ajaccio
Score AC Ajaccio
1 - 3
Score Clermont
Clermont
Auxerre
Score Auxerre
1 - 1
Score Brest
Brest
Toulouse
Score Toulouse
4 - 2
Score Montpellier
Montpellier
Troyes
Score Troyes
2 - 2
Score Reims
Reims
Monaco
Score Monaco
4 - 1
Score Nantes
Nantes
Lens
Score Lens
1 - 0
Score Lyon
Lyon

Dernières actus sur la Ligue 1 de football

Quelle diffusion pour la Ligue 1 à la TV ?

Pour cette saison 2021-2022, c'est Amazon Prime qui a obtenu les droits pour 80% des droits Tv du championnat de France de foot.de la Ligue 1. Le nouveau diffuseur couvrira 8 matchs par journée : le match du vendredi soir (21 heures), celui du samedi après-midi (17 heures), le multiplex du dimanche (15 heures), le match du dimanche soir (20h45) et la rencontre du dimanche midi (13 heures). Amazon a d'ailleurs créé une chaîne spéciale : Pass Ligue 1.

C'est Canal + qui diffusera les deux autres rencontres de chaque journée en début de saison : la rencontre du samedi soir (21 heures) et celle du dimanche à 17 heures.

Football