Les mutations du Tour de France

On est passé de 60 à plus de 190 concurrents. © Elodie Daviet

Disparition des étapes de nuit, fin des équipes nationales, arrivée de la Caravane publicitaire... Depuis 1903 et la première édition, le Tour de France a connu de profondes mutations.

Le nombre de cyclistes au départ

Le 1er juillet 1903, lors de la première édition du Tour, seuls soixante pionniers prennent le départ à Montgeron (50 Français, 4 Suisses, 3 Belges, 2 Allemands et 1 Italien).

Il faut dire que la longueur des 6 étapes a de quoi décourager les plus valeureux cyclistes. Exemple avec l'étape Nantes-Paris et ses 471 km ! Et ils sont seulement 21 à franchir la ligne d'arrivée. C'est le Français Maurice Garin qui termine en tête.

A titre de comparaison, lors de la Grande Boucle 2011, les 22 équipes participantes sont composées chacune de 9 coureurs. Cela fait donc 198 cyclistes sur les routes de France...

Suggestions de contenus