Gad Elmaleh : les cours d'anglais lui ont bien servi pour sa tournée aux US

Après deux ans d'un travail de longue haleine, Gad Elmaleh a réussi à se faire une place dans le cœur du public américain. En février 2017, il sera sur la scène du Carnegie Hall. Retour sur sa conquête de l'Ouest.

[Mis à jour le 5 janvier 2017 à 17h59] Avant de donner corps à une tournée en duo avec Kev Adams, "Tout est possible", Gad Elmaleh avait déjà entamé un vaste plan de conquête des Etats-Unis. Ce soir, à l'occasion d'une soirée très spéciale sur M6, il va tenter de présenter le Saturday Night Live pour la première fois en version française. Un challenge qui est tout sauf insensé tant l'humoriste a tout fait pour être accepté de l'autre côté de l'Atlantique et ce avec un certain succès. Les Etats-Unis, Gad Elmaleh les a déjà parcourus sur scène, mais il s'adressait tout d'abord au public des Français expatriés sur le sol américain. C'est ainsi qu'il termine une tournée en français au Beacon Theater le 16 juin 2015, face à une salle comble de 3000 personnes. Mais son parcours est bien loin d'être terminé car, au fond, Gad Elmaleh rêve déjà d'un nouveau défi.

Le challenge du tout en anglais

La première fois que Gad Elmaleh apparaît en parlant uniquement anglais c'est dans une émission de Jerry Seinfeld, son ami rencontré lorsqu'ils doublaient le film Bee Movie, en 2013. L'année suivante, il présente une adaptation anglaise de son sketch sur la photo durant des funérailles au festival Just for Laughs. Il faudra une année de plus pour qu'il se lance en bonne et due forme tout en anglais. C'est en octobre 2015 qu'il présente au Joe's Pub à New York la première version de son spectacle entièrement écrit et interprété en anglais. Dix jours durant, il jouera "All In English" dans une version "work in progress". Ce club de 170 places est bien loin des grandes salles que Gad Elmaleh a pour habitude de remplir en Europe. Mais c'est le sentiment grisant des débuts que le comédien cherche à retrouver. Comme il l'expliquera sur le plateau du late show de Seth Meyers en janvier 2016, "Je ressens exactement la même chose qu'il y a 20 ans, quand j'ai commencé. N'importe quel artiste vous dira que l'excitation, la nouveauté est la meilleure chose qu'on puisse ressentir." Après dix jours passés à New York, Gad Elmaleh commence une tournée partout aux Etats-Unis, de la côte Est à la côte Ouest, se produisant chaque soir dans une nouvelle ville. La taille des salles est modeste pour commencer mais c'est petit à petit que l'oiseau fait son nid.

"Oh my Gad !"

De janvier à juin 2016, Gad Elmaleh reviendra à New York pour quatre mois de résidence au Joe's Pub avec un spectacle qu'il a nommé "Oh my Gad !" Dans ce show, qu'il joue quatre soirs par semaine, Gad Elmaleh raconte de quoi est faite sa vie de Français vivant aux Etats-Unis tout en se moquant de ce qui sépare les cultures des deux pays. Alors qu'il se moquait beaucoup des cours d'anglais en France avec son fameux sketch "Where is Brian ?", le comédien a pris de nombreux cours d'anglais pour améliorer son niveau de connaissances de la langue. Il travaille régulièrement avec un professeur d'anglais malgré son aisance avec la langue. En tant que comédien, il a besoin de connaître les nuances de l'anglais pour livrer ses blagues de la meilleure des manières. Dans une interview accordée au New York Times, il explique toutefois qu'il ne peut pas s'appuyer sur les mêmes armes qu'en français pour faire rire le public : "En anglais, tout est écrit." Lui qui adore improviser ne peut pas avoir recours à ce talent : "Quand c'est ta langue, tu peux jouer avec, c'est une autre vague sur laquelle on surfe. Mais quand ce n'est pas ta langue, il n'y a plus de vague, c'est juste un désastre."

Lors de ses différents passages à la télévision américaine, Gad Elmaleh se montre très à l'aise en anglais, tout en jouant bien sûr de son accent frenchie. Sur le plateau de Conan O'Brien, il s'est produit dans un sketch de quatre minutes où il explique notamment que les Français n'avaient aucune idée du cadeau qu'ils pouvaient offrir aux Américains, d'où la Statue de la Liberté. "On a essayé de trouver des idées. Je sais pas, la couverture santé ? Noooon, ils vont pas aimer. L'éducation gratuite ? Non ! Ah, j'ai une idée ! Une grande statue ! Oh ils vont adorer."

Adoubé par les patrons des late shows

Comme on a pu le voir, tout au long de sa longue conquête des Etats-Unis, Gad Elmaleh a pu compter sur les grands noms de l'humour outre-Atlantique. Et ceux-ci n'ont pas cessé de lui parler du Saturday Night Live. Il explique à RTL : "J'ai eu la chance de faire des shows chez Seth Meyers, Conan O'Brien, Trevor Noah, Colbert et à chaque fois que je leur en parle ils me disent 'Ouais c'est bien mais c'est quand que tu fais le SNL ? Si tu fais le SNL là, ça va être quelque chose d'énorme.'" Mais le comédien ne se sent pas prêt pour le grand bain du SNL américain. Il commencera donc avec la version française, qu'il lance ce jeudi 5 janvier. Et, comble de la classe, c'est Seth Meyers (grand auteur du Saturday Night Live américain) qui l'a démarché aux Etats-Unis pour le pousser à se lancer dans l'aventure SNL France. "Il m'a écrit pour me dire que ce serait bien de rejoindre l'équipe française parce qu'ils étaient derrière. Non pas que je doutais du travail qu'ils pouvaient faire, mais parce que c'est toujours bien d'avoir la maison-mère derrière qui te dit que c'est une bonne idée et qu'elle soutient le projet." explique-t-il à Puremédias.

Direction le Carnegie Hall en 2017

Comme il l'a annoncé dans le late show de Stephen Colbert, Gad Elmaleh reprend sa tournée américaine en début d'année, après avoir animé le premier Saturday Night Live sur M6. C'est au terme de cette succession de dates que le comédien se produira sur la scène du Carnegie Hall, salle mythique de New York où les plus grands se sont succédé. Le 11 février, il sera sur la scène de cette salle pouvant accueillir près de 3 000 personnes. Comme pour confirmer qu'il a relevé le défi et définitivement posé son empreinte aux Etats-Unis.

Saturday Night Live avec Gad Elmaleh - Diffusion au Programme TV le 5 janvier sur M6 à partir de 21 heures.

Article le plus lu : Alexandre Benalla : les dernières révélations : voir les actualités

Annonces Google