Depardieu : qui le critique, qui le soutient ?

Catherine Deneuve, Johnny Hallyday ou Philippe Torreton ont pris part au débat autour de l'exil fiscal de Gérard Depardieu. Mais quelles autres stars se sont positionnées dans cette affaire qui fait du bruit ?

[Mis à jour le 28 décembre 2012 à 12h20] L'acteur Philippe Torreton a attaqué l'exil fiscal de Gérard Depardieu dans une tribune. "Alors Gérard, t'as les boules ?", a-t-il ainsi clamé dans le quotidien Libération. Tribune à laquelle la star Catherine Deneuve a répondu... par une autre tribune dans le même titre de presse. "Ma colère est née de vos jugements à l'emporte-pièce (...). Et de cette mesquinerie ordinaire qui vous agite tant", défend l'actrice. "Ce n'est pas tant Gérard Depardieu que je viens défendre, mais plutôt vous que je voudrais interroger. Vous en prendre à son physique ! A son talent ! "Ce gâchis" dont vous parlez... De quel droit, de quel souci démocratique semblez-vous animer votre vindicte salissante ?" Et Catherine Deneuve n'a pas hésité non plus à tacler le Premier ministre Jean-Marc Ayrault qui avait qualifié cet exil de Gérard Depardieu de "minable". Pour l'actrice, cette "parole officielle (...) n'est pas digne d'hommes d'Etat".

Depuis, d'autres people se sont exprimés sur cette affaire. Parfois indirectement. Ainsi, l'animateur Arthur a posté sur son compte Twitter ces quelques mots qui en disent long : ''Week-end de Noël à Londres, ici tout le monde connait G. Depardieu personne ne connait P. Torreton. Un peu comme en France...'' Un positionnement qui n'est pas sans rappeler celui de l'humoriste Gad Elmaleh, qui a posté ce week-end un message très clair et plutôt agressif sur son compte Twitter : "Philippe Torreton. C'est pas en tapant sur les grands qu'on rentre dans leur cour. Je comprends ton mal de notoriété. mais tu es si petit...". Toutes ces prises de position ont fait réagir Elie Smoun, à contre-pied : "Qu'est-ce qui est le plus choquant ? Depardieu qui part ou tous les courtisans qui le soutiennent ou ceux qui le critiquent pour exister ?", a-t-il défendu sur le même réseau social.

Les humoristes ont décidément des choses à dire dans cette affaire, puisque Jamel Debbouze a lui aussi critiqué Philippe Torreton : "Il n'a que ça à faire de dire qu'il est contre Gérard Depardieu. Et puis on n'a pas autre chose à faire que de parler de ça. Il y a des gens qui galèrent !", a défendu Jamel Debbouze sur Europe 1. Cette affaire est aussi l'occasion pour le comédien de se moquer gentiment de Gérard Depardieu, sur le plateau d'Elise Lucet sur France 2 : "Oui, il s'est barré. Effectivement, il est emblématique mais on s'en fout. Gérard Depardieu, il fait très très bien son travail. C'est la raison pour laquelle il nous fait rêver. Maintenant, qu'il aille à Néchin ! C'est pourri Néchin, Gérard! Qu'est-ce qu'ils vont faire de tout ce cholestérol ? Ils vont galérer les mecs."

Dans les rangs des soutiens de Gérard Depardieu figure également Brigitte Bardot qui a dénoncé "l'acharnement extrêmement injuste" dont serait victime l'acteur français. Dans un communiqué transmis à l'AFP, l'actrice a expliqué : "Je soutiens Gérard Depardieu, victime d'un acharnement extrêmement injuste bien qu'il soit un amateur de corrida, ce qui ne l'empêche pas d'être un acteur exceptionnel qui représente la France avec une popularité et une célébrité uniques". Pour Enrico Macias, Gérard Depardieu a raison et a même fait preuve de courage : "Je le comprends. C'est choquant de payer 75 % d'impôts. (...) Depardieu a raison. Il a eu le courage de partir". Mais Enrico Macias ne compte pas pour autant l'imiter : "J'hésite... Je ne gagne pas autant d'argent que lui. Et puis, si j'existe, c'est grâce au public français".

Quant à Fabrice Luchini, il  a lui aussi dénoncé la lettre de Philippe Torreton : "Il est fou Torreton d'avoir fait ça : ça nous conduit à comparer les deux carrières !", a-t-il avancé dans La Nouvelle République. Mais l'acteur décrit quand même l'exil fiscal de Depardieu comme "sans doute contestable".

Dernier soutien en date : Johnny Hallyday, a posté une photo très osée en faveur de Depardieu sur son compte Twitter. Le rockeur, qui est quant à lui exilé en Suisse depuis 2006, n'a pas hésité à publier un photomontage montrant l'acteur en train d'uriner sur François Hollande aux côtés du célèbre Manneken-Pis de Bruxelles... Un cliché d'un goût douteux qui n'a pas manqué de faire réagir sur la Toile et bien au-delà. Une référence implicite aux innombrables frasques de l'acteur. Gérard Depardieu avait provoqué un autre scandale à l'été 2012 : pris d'une envie pressante dans un avion prêt à décoller et se voyant interdire l'accès aux toilettes, il avait uriné dans la cabine de l'appareil.

johnny depardieu
La photo postée par Johnny Hallyday sur Twitter en soutien à Gérard Depardieu. © Capture Twitter

Gérard Depardieu est en ce moment à l'affiche de "L'Homme qui rit", film qui sort ce mercredi 26 décembre.

(photo ci-dessus : Gérard Depardieu sur le tournage de "L'Homme qui rit", ©EuropaCorp Distribution)

EN VIDEO – Sur le plateau de l'Emission politique de L'Internaute, l'ancien ministre Benoist Apparu (UMP) a déclaré : "Je n'aimerais pas que Depardieu devienne Belge".

Acteur / Arthur