Sujet brevet maths et sciences : sujets probables et tombés à Pondichéry

SUJET BREVET MATHS & SCIENCES 2018 - Les 28 et 29 juin prochains, les collégiens passent notamment les épreuves de maths, SVT et physique-chimie. Voici les sujets probables du brevet de maths et sciences du DNB...

[Mis à jour le 13 juin 2018 à 17h43] Les épreuves de mathématiques et de sciences du brevet 2018 ont respectivement lieu les jeudi 28 et vendredi 29 juin prochains. Elles impacteront fortement le résultat du brevet pour les élèves, puisque cette partie scientifique (mathématiques et sciences et vie de la terre / physique-chimie / technologie) est notée sur 100 points, sur les 300 points des épreuves finales et quand il faut en obtenir au moins 350 pour décrocher son DNB. Consultez les sujets probables ci-dessous, qui ne doivent pas dissuader les élèves de réviser tout le programme : il s'agit de probabilités, et non de garanties.

Le sujet de maths du brevet 2018

En maths, le site spécialisé Digischool cite comme sujet de mathématiques "très probables" du brevet 2018  : "Fractions", "Calcul littéral", "Equation et inéquation", "Arithmétique", "Probabilités", "Transformations", "Triangles", "Algorithme et programmation".

A Pondichéry, les élèves du lycée français ayant passé leur épreuve de maths du brevet 2018 début mai dernier ont eu au menu fractions, probabilités, exercice de programmation ou encore démonstrations.

Voir la page du Figaro Etudiant spécial collège / brevet

Les sujets de physique-chimie / SVT / technologie du brevet 2018

Le site spécialisé Digischool livre les pronostics d'enseignants suivant pour les sujets les plus probables de SVT : "Evolution" et "reproduction". Pour la physique-chimie, il précise qu' "il n'y a pas d'antécédents dans [cette] matière et qu'il est donc "très difficile de faire des pronostics", et cite donc plutôt les sujets "ayant très peu de chances de tomber dans cette épreuve" : "Proposer et mettre en oeuvre un protocole expérimental pour déterminer une masse volumique d'un liquide ou d'un solide", "Exploiter des mesures de masse volumique pour différencier des espèces chimique", "Décrire l'organisation de la matière dans l'Univers", "Les signaux sonores" et "Le signal et l'information".

Côté technologie, enfin, sont cités en "sujets très probables" : "Identifier un besoin", "Comparer et commenter les évolutions des objets en articulant différents points de vue : fonctionnel, structurel, environnemental, technique, scientifique, social, historique, économique", "Associer des solutions techniques à des fonctions", "Analyser le fonctionnement et la structure d'un objet, identifier les entrées et sorties", "Identifier le(s) matériau(x), les flux d'énergie et d'information sur un objet et décrire les transformations qui s'opèrent", "Décrire, en utilisant les outils et langages de descriptions adaptés, le fonctionnement, la structure et le comportement des objets", "Analyser le comportement attendu d'un système réel et décomposer le problème posé en sous problèmes afin de structurer un programme de commande", "Écrire, mettre au point (tester, corriger) et exécuter un programme commandant un système réel et vérifier le comportement attendu".

A Pondichéry, le sujet du brevet 2018 de SVT traitait du transport mais aussi du stockage de matière organique au sein d'une plante. La physique-chimie n'était par contre pas au programme de l'épreuve. Pour ceux qui passaient l'épreuve de technologie, en option, le thème de la copie était le traitement de l'ADN.

Voir la page du Figaro Etudiant spécial collège / brevet

Article le plus lu : Coupe du monde 2018 : actu et résultats : voir les actualités

Annonces Google