Vendredi 13 : les secrets méconnus du vendredi 13

Vendredi 13 : les secrets méconnus du vendredi 13 VENDREDI 13 JUILLET 2018 - Connaissez-vous les facettes secrètes du vendredi 13 ? Ce vendredi 13 juillet marque le second vendredi 13 de l'année et l'occasion de vous intéresser à cette date étonnante...

[Mis à jour le 13 juillet 2018 à 14h42] Peut-être êtes-vous "triskaïdékaphobe" (la phobie du nombre treize) sans le savoir, ou encore "paraskevidékatriaphobe" (la phobie du vendredi treize) ? Stephen King est ainsi atteint de la "phobie du 13", qui lui fait sauter la lecture de toutes les pages 13 des livres. Saviez-vous également que le vendredi 13, dont le second de l'année tombe ce vendredi 13 juillet, représente un tel phénomène de société pour ce qui est des tirages Loto et Euromillions exceptionnels organisés ce jour-là, alors pris d'assaut ?

Ce vendredi 13 juillet marque le second (et dernier) de l'année. Les vendredi 13 se suivent et se ressemblent dans la vision que les gens en ont : certains le perçoivent comme une journée "chanceuse", d'autres, "malchanceuse". Mais alors, le vendredi 13 porte-t-il la poisse ou bonheur ? Les événements ayant eu lieu un vendredi 13 ne tranchent pas la question, puisqu'ils balancent entre épisodes heureux et calamiteux. Des découvertes scientifiques de taille et d'incroyables jackpots à la loterie cohabitent ainsi avec attentats et catastrophes naturelles. Que vous vous apprêtiez à monter dans un avion, à déclarer votre flamme ou encore que vous ayez joué au loto, le suspens reste donc entier sur la suite de vos aventures.

Mais pourquoi, pour certains, avons-nous peur du vendredi 13 ? Psychologies.com a interrogé le psychanalyste et mathématicien André Bonaly sur la superstition du vendredi 13. "Nous avons tous besoin de cristalliser nos peurs ou nos croyances sur un symbole, les nombres servent souvent à cela", décrypte notamment le spécialiste. "Les superstitions telles que celles rattachées au vendredi 13, au chat noir que l'on croise, au trèfle à quatre feuilles... agissent comme des repères culturels".

André Bonaly précise également à Psychologies.com que ces superstitions "nous relient à des traditions dont nous ne connaissons guère les origines mais qui nous sont transmises de génération en génération". Elles font selon lui appel à une part d'irrationalité qui nous est essentielle dans le monde d'aujourd'hui, où "chacun est appelé à se sentir responsable de lui et de son existence (...) . Il nous faut gérer, rationaliser sans cesse. Les superstitions agissent comme (...) un rappel de notre appartenance à un monde qui bien souvent nous englobe et nous dépasse".

Les origines du vendredi 13

La superstition autour du vendredi 13 est née de celle autour du nombre 13. Ses origines sont surtout bibliques : dans la Bible, Jésus et ses apôtres étaient 13 autour de la table au moment de la dernière Cène, avant l'arrestation et la crucifixion du Christ. Le nombre 13 symbolise aussi le mystère et l'irrationnel, puisqu'il vient après le nombre 12, sur la base duquel fonctionnent une bonne partie de nos systèmes : il y a 12 mois dans une année, 12 signes du zodiaque... Le nombre 13 n'appartient lui à aucun système de ce genre. Quant au pouvoir symbolique du vendredi, c'est la religion catholique qui a mêlé le 13 à ce jour de la semaine, en se référant au vendredi saint, jour du chemin de croix mais aussi de la pénitence. Certaines légendes suggèrent par ailleurs même qu'Eve a croqué dans la pomme un vendredi dans le jardin d'Eden...

Découvrez aussi les superstitions étonnantes ailleurs dans le monde : 

Article le plus lu - Aretha Franklin : les pires hommages › Voir les actualités

Annonces Google