Le taux du livret A reste bas, quelles sont les alternatives ?

© GILE MICHEL/SIPA
C'est un fait. Jamais, depuis sa création en 1818, le Livret A n'a rapporté aussi peu. Depuis le 1er février 2020, le taux du placement préféré des Français est désormais gelé à 0,5%, contre 0,75%. En 1981, il dépassait les 8%. En 2008 il était encore entre 3 et 4%. Pour rappel, le taux est fixé par le ministère de l'Economie, sur recommandation de la Banque de France, selon un calcul mathématique. Ce dernier prend en compte les taux d'intérêt et le niveau de l'inflation, aujourd'hui très faibles. "Je tiens à préciser que si nous appliquions la formule de calcul, la rémunération du livret A tomberait à 0,23%", avait défendu Bruno Le Maire, en janvier 2020. 

Pour justifier la baisse, le locataire de Bercy a invoqué la construction de logements sociaux. Un taux à 0,5% permet en effet d'améliorer les conditions de financement et ainsi d'accélérer le nombre de chantiers. Avec le nouveau taux, "17 000 logements sociaux" pourront être construits et 52 000 rénovés, avait promis Bruno Le Maire l'an dernier. Sauf que la crise sanitaire du coronavirus en a décidé autrement, retardant considérablement les chantiers. 
Suggestions de contenus