Voiture à l'arrêt et état alcoolique du conducteur

Les conditions d'application de l'infraction de conduite en état d'îvresse dépendent de l'appréciation des forces de l'ordre. © Nicolas Le Boucher / L'Internaute Magazine
Le fait d'être le passager d'un véhicule à l'arrêt, moteur éteint ou non, sous l'empire d'un état alcoolique est passible d'une contravention.
En effet, les forces de l'ordre peuvent, selon leur appréciation, sanctionner l'occupant pour ivresse sur la voie publique et lorsque le contact de la voiture est enclenché (même moteur éteint) et/ou que l'individu occupe le siège conducteur, celui-ci peut se voir réprimer pour conduite en état d'ivresse.
Suggestions de contenus