Yuka : une application publicitaire maquillée ?

Les marques peuvent-elles renseigner les données et biaiser les résultats ? © Yuka
Certains utilisateurs de Yuka ont remarqué que lorsqu'un produit est jugé médiocre ou mauvais, l'application à tendance à proposer d'autres produits, mais qu'ils proviennent souvent de la même enseigne. CheckNews.fr, le décrypteur de désinformation de Libération, a mené l'enquête sur le sujet avec un article sur Yuka. La base de données des produits provient d'un mélange de celle de l'Open Food FActs et des contributions directes des utilisateurs. Le hic, ces que ces mêmes utilisateurs peuvent être les marques elles-mêmes ou bien les enseignes. L'enquête conclut toutefois qu'il s'agit d'une simple coïncidence. Yuka affirme être totalement indépendant et pour eux la part de référencement des industriels est faible et les algorithmes impartiaux. 
Suggestions de contenus