Gay Pride 2018 : le parcours de la Marche des Fiertés à Paris

Gay Pride 2018 : le parcours de la Marche des Fiertés à Paris GAY PRIDE - Les Parisiens vont pouvoir défiler en musique de la place de la Concorde à celle de la République samedi 30 juin 2018 dans le cadre de la Gay Pride. Leur objectif : lutter contre les discriminations homophobes. Voici le programme de la journée.

[Mis à jour le 29 juin 2018 à 23h38] Ce samedi 30 juin 2018, les participants de la Marche des Fiertés Lesbiennes, Gaies, Bisexuelles et Transexuelles (LGBT) se donnent rendez-vous à 14 heures sur la place de la Concorde à Parisface à l'Assemblée Nationale pour un départ prévu à 14h30. La parade empruntera la rue de Rivoli en passant près de la pyramide du Louvre. Elle continuera sur le boulevard de Sébastopol, traversera le quartier de Châtelet puis tournera sur le boulevard Saint Martin. Le point d'arrivée se fait sur la Place de la République où aura lieu le Grand Podium de fin de Marche de 17h à 22h avec, entre autres, le collectif gay-queer Gang Bambi, le prince du vooging Kiddy Smile, l'électro d'Arnaud Rebotini ou encore la techno de Rebeka Warrior.

A 16h30, toute musique provenant des nombreux chars hauts en couleur cessera pour laisser place à un son de corne de brume. Trois minutes de silence seront ensuite observées en faveur des personnes atteintes du Sida. Et enfin, ce sera une première en France : l'Assemblée nationale sera pavoisée du drapeau arc-en-ciel, côté Seine mais aussi côté place du Palais-Bourbon. Le pavoisement "symbolise l'engagement de la représentation nationale dans la lutte contre toutes les discriminations, dans un contexte où, comme l'a montré le dernier rapport de SOS homophobie, les actes anti-LGBT non seulement persistent mais augmentent en France - +4,8 % en 2017 par rapport à 2016 - et particulièrement en milieu scolaire - +38 %", a commenté le président de l'Assemblée nationale François de Rugy sur La Chaîne parlementaire.

Lutter contre les discriminations dans le sport

Cette année, la manifestation mettra l'accent sur les discriminations homophobes dans le sport. Près de 87 groupes aidés de 300 bénévoles veulent dénoncer "les chants homophobes dans les stades", "les traitements et mutilations subis par les athlètes féminines" et "l'impossibilité d'évoquer son homosexualité dans le sport pour ne pas perdre des sponsors", a détaillé la porte-parole de l'inter-LGBT, Clémence Zamora-Cruz, lors d'une conférence de presse. Certaines associations ont regretté que le thème principal de la Marche des Fiertés ne soit pas la procréation médicalement assistée (PMA).

Lancée en 1981 à Paris, cette manifestation accessible à tous et gratuite rassemble plus d'un demi million de personnes sur la capitale. Selon un sondage IFOP publié ce jeudi 28 juin, 83% des Français estiment que les Marches des Fiertés ont contribué à faire avancer les droits en faveur des personnes LGBT. Ambiances festives et revendicatives sont au rendez-vous !

> En savoir plus sur le site officiel de la Marche des Fiertés LGBT, qui rassemble les associations organisatrices de l'événement.

Article le plus lu - Georges Tron, jugé pour "viols", a été acquitté › Voir les actualités

Salons / Evénements

Annonces Google