Classement WTA : pas de changement en tête, Garcia remonte aux portes du top 20

Classement WTA : pas de changement en tête, Garcia remonte aux portes du top 20 Le nouveau classement de la WTA publié avant le lancement de la saison de terre battue est toujours dominée par la Polonaise Iga Swiatek.

Le tournoi de Miami et la fin de la tournée américaine a figé les positions dans le classement WTA, avec un ordre inchangé pour les six premières joueuses mondiales, dans un classement toujours dominé par Iga Swiatek malgré sa contre-performance en Floride, éliminée dès les huitièmes de finale. Derrière, Maria Sakkari grimpe de deux place et se retrouve 7e.

La plus belle progression du top 100 est à trouver du côté de la lauréate de Miami. L'américaine Danielle Collins, qui a annoncé la fin de sa carrière à l'issue de sa saison, bondit de 31 places et s'approche du top 20, à la 22e place mondiale. Elle est juste devant la Française Caroline Garcia, battue par Collins à Miami, mais qui profite de son beau parcours pour gagner quatre places. Cinq autres Français figurent également dans le top 100,  Clara Burel (44e, + 1 place), Diane Parry (51e, + 3), Océane Dodin (77e, + 7), Alizé Cornet (97e, +2) et Varvara Gracheva (100e).

Quel est le classement WTA ?

Iga Swiatek est numéro 1 mondiale. La Polonaise devance Sabalenka, Gauff et Rybakina. Le classement : 

Quel est le classement de la WTA Race ?

Le classement de la race est mis à jour à chaque fin de tournoi. Il est dominé par la numéro un mondiale Iga Swiatek.

Quelles sont les différences entre les classements WTA et WTA Race ?

Contrairement au classement WTA "classique" actualisé chaque semaine en prenant en compte les points gagnés sur les 52 semaines précédentes, le classement de la WTA Race prend seulement en compte les points gagnés durant la saison en cours.

Comment est calculé le classement WTA ?

Informatisé à partir de 1973, le classement WTA est actualisé chaque lundi, hormis pendant les tournois du Grand Chelem depuis le 3 novembre 1975. Le classement WTA qui suit les principes et les règles décrétées par la WTA, est cumulatif sur une période de 52 semaines, c'est-à-dire déterminé par la quantité de tournois joués pendant les 52 semaines ainsi que les meilleurs résultats obtenus sur cette période et fixé à seize tournois pour déterminer le classement WTA d'une joueuse de simple.

Ce classement inclut les points obtenus durant les quatre tournois du Grand Chelem, les points gagnés pendant les tournois de la catégorie Premier Mandatory, ceux des deux meilleurs résultats parmi les tournois de la catégorie Premier 5 pour les joueuses membre du top 20 et les points obtenus au Masters (tournoi où les huit meilleures joueuses de la saison en cours s'affrontent).

Autour du même sujet