Louis XVI et sa famille sont emprisonnés au Temple

Louis XVI et sa famille sont emprisonnés au Temple © Victor Soares - Fotolia.com

Bien qu'il retrouve son rang et ses prérogatives aux Tuileries le 15 juillet 1791, après un vote favorable de l'Assemblée, la méfiance vis-à-vis du roi ne disparaît pas et la cohabitation avec les députés est rude. Louis XVI utilise son droit de veto à plusieurs reprises. Troupes massées à l'extérieur, retour forcé des émigrés, obligation aux prêtres de prêter serment... Tous ces sujets valent au roi le surnom de Monsieur Veto et le contexte d'agitation ambiante le dessert. Le 20 avril 1792, la guerre est déclarée à l'Autriche et le 20 juin, des insurgés envahissent les Tuileries pour forcer le roi à abandonner son veto. Mais début juillet, la menace s'accroît avec l'alliance de la Prusse avec les Autrichiens. Les révolutionnaires accusent le roi d'organiser un complot contre la France. De nombreux sans-culottes réclament sa déchéance. Au matin du 10 août 1792, les Tuileries sont prises d'assaut. Louis XVI, Marie-Antoinette et leurs enfants sont arrêtés et conduits à la prison du Temple.

 

Suggestions de contenus