Linternaute.com > Biographie > Henri Désiré Landru

Rechercher un nom
 
Thème | Pays | Nom au hasard | Abécédaire | Top recherche | Mettre en favori

Henri Désiré Landru
© Albert Harlingue / Roger-Viollet

Criminels - France

Henri Désiré Landru

Criminel (12/04/1869 - 25/02/1922)


Henri Désiré Landru

Né à Paris (France) le 12/04/1869 ; Mort à Versailles (France) le 25/02/1922

Henri Désiré Landru, né à Paris en 1869, est le fils cadet d'une famille modeste, mais heureuse. En 1889, alors commis d'architecte, il épouse sa cousine avec qui il aura quatre enfants. Ce petit bonhomme chauve et portant une barbe noire deviendra tristement célèbre par la suite pour avoir été l'un des premiers tueurs en série français.

Après son mariage, Landru change souvent d'emploi, mais il ne parvient pas à subvenir aux besoins de sa famille. Il commence alors à escroquer de nombreuses personnes afin de leur soutirer de l'argent. Malgré de multiples identités destinées à brouiller les pistes, Landru est condamné plusieurs fois à des peines de prison et à des amendes. En 1914, il est condamné une fois de plus, mais étant multirécidiviste, il risque la déportation à vie au bagne de Guyane dont les conditions de détention sont redoutées de tous. Il prend alors la fuite, et est contraint de vivre dans la clandestinité.

Pendant la Première Guerre mondiale, Landru loue des maisons à Gambais et à Vernouillet, où il fait venir plusieurs femmes rencontrées par le biais d'annonces matrimoniales. Les malheureuses pénètrent en confiance dans la maison, dont elles ne ressortiront jamais. Landru met ensuite la main sur leurs biens, et les revend pour se faire de l'argent. Des proches des disparues, dont les lettres restent sans réponse, font part de leur inquiétude au maire de Gambais, dès 1915. Celui-ci déclenche une enquête, et Landru est arrêté en 1919 à Paris. Après un procès compliqué par l'absence de corps et le manque de coopération du "Barbe bleue de Gambais", le verdict tombe, et Landru est reconnu coupable de onze meurtres. Il est condamné à mort, et sera guillotiné le 25 février 1922, à Versailles.


  Dates  

1922

25 février

Exécution de Landru
Condamné à mort le 1er décembre 1921, Henri Landru est guillotiné à la prison Saint-Pierre de Versailles à 6h05. Il est reconnu coupable d'avoir spolié et assassiné huit femmes veuves ou délaissées et d'avoir fait disparaître leurs cadavres. Landru, surnommé "le Barbe-Bleue de Gambais", avait pour habitude de rencontrer ses victimes par petites annonces. Il utilise de nombreux faux noms dont le plus célèbre restera Monsieur Tartempion. En 1947, Charlie Chaplin adaptera la vie d'Henri Landru au cinéma dans "Monsieur Verdoux".


  Citations  

 


"Il n'est pas vraiment utile de se déranger surtout un dimanche, pour si peu de choses."  
 Donnez votre avis
Henri Désiré Landru
 
 


  Plus d'infos  

Landru - Film de Claude Chabrol

L'histoire du célèbre tueur qui séduisait des dames pour capter leur héritage et les incinérait dans sa cuisinière. Avec Charles Denner, Danielle Darrieux, Michèle Morgan... Lire la suite

Landru, premier tueur en série français

Surnommé le "Barbe-Bleue" de Gambais, Landru a marqué l'Histoire du crime en étant le premier tueur en série à être identifié en France. Retour sur une affaire qui défraya la... Lire la suite


Voir aussi : Criminels - Criminels de France - Personnages de France - France


Copyright Benchmark Group
  Envoyer à un ami |  Imprimer  
Haut de page

Rechercher un nom
 



 
SavoirVoir un exemple
TélévisionVoir un exemple

 CE JOUR-LA...