La couleuvre, celle qui aime les étreintes langoureuses

Complètement enlacées, les couleuvres ! © Geneviève Reaud

Lors de la parade nuptiale, il arrive très rarement que les mâles se battent, ils font tout juste semblant.

Mais une fois qu'ils ont choisi leur partenaire, ils l'enlacent et ne la lâchent plus pour ne pas qu'on leur pique. Comme ces couleuvres d'Esculape qui ne semblent ne former plus qu'une.

Les serpents amoureux commencent généralement par entortiller leurs queues, puis s'enroulent et se déroulent lentement l'un autour de l'autre.

Les serpents de certaines espèces peuvent rester ainsi durant des heures entières !

 
Suggestions de contenus