Nuit des Musées 2018 : une édition axée sur la dimension européenne de l'art

Nuit des Musées 2018 : une édition axée sur la dimension européenne de l'art NUIT DES MUSEES - L'édition 2018 de la Nuit Européenne des Musées aura lieu le 19 mai. Près de 3 000 musées en France et en Europe ouvriront leurs portes gratuitement.

[Mis à jour le 5 janvier 2018 à 16h30] A l'occasion de la 14e édition de la Nuit Européenne des Musées, un large éventail de musées situés aux quatre coins de l'hexagone, capitale comprise, ouvriront leurs portes gratuitement pour des visites de leurs expositions et collections. A cette occasion, des animations originales telles que des jeux de piste, des illuminations, des concerts, des pièces de théâtres, des ateliers, des conférences, des spectacles, des visites guidées, des jeux, des balades nocturnes, de la danse et même des dégustations culinaires seront proposées. Cette 14e édition de la Nuit européenne des musées s'inscrit dans la programmation de l'Année européenne du patrimoine culturel et a ainsi pour objectif de révéler la dimension européenne de l'histoire des arts et des collections des musées. Parmi les milliers d'événements proposés le samedi 19 mai au soir jusqu'à la tombée de la nuit, il y en aura forcément non loin de chez vous, que vous habitiez dans une grande ville comme Paris, Bordeaux, Toulouse ou que vous soyez dans une plus petite ville.

Affiche officielle de la Nuit européenne des musées 2017 © Zoo

La Nuit européenne des Musées a été créée en 2005 par le Ministère de la Culture et de la Communication. Elle rassemble plus de 2 millions de visiteurs chaque année. Durant l'événement, toutes les manifestations proposées par les musées participants sont gratuits toute la nuit. Une occasion d'avoir une autre approche du patrimoine et des monuments de sa ville en nocturne, plus ludique, et également de visiter des Châteaux et Monuments sous un ciel nocturne. La Nuit Européenne des Musées a rassemblé plus de 2 millions de visiteurs en France l'an dernier.

Nuit des Musées : la date

La Nuit des Musées se tient comme chaque année un samedi. Elle aura lieu cette année le samedi 19 mai 2018 à partir de 19h

Nuit des Musées 2018 : la carte interactive

Du Musée des Confluences de Lyon au Museum National d'histoire naturel de Paris, en passant par le Musée des beaux-arts de Quimper, la nocturne traverse l'Hexagone. Le Ministère de la Culture et de la Communication mettra à disposition une carte interactive (à venir prochainement...) pour vous guider dans toute la France et trouver l'événement de la Nuit Européenne des Musées qui vous correspond. Grâce à la géolocalisation, vous pourrez découvrir les événements qui se déroulent autour de vous ou bien effectuer votre recherche par ville.

Nuit des Musées à Paris

La capitale met ses plus beaux musées à l'honneur durant l'événement. La programmation 2018 sera dévoilée prochainement. En attendant, voici une sélection des musées qui ont participé à la programmation de la Nuit des Musées l'an dernier :

1er arrondissement

Musée du Louvre : vous pouviez profiter du Palais du Louvre en nocturne mais aussi de l'opération "La classe, l'œuvre !", organisée par le Ministère de la Culture, qui permet la découverte et l'interprétation par des élèves de primaire ou de secondaire d'une œuvre choisie avec leur enseignant.

> Musée du Barreau : vous pouviez découvrir la Justice française depuis le XVIIIe siècle.

3e arrondissement :

> Le Musée des Arts et Métiers proposait une visite libre du musée en nocturne et une exploration des formes en mouvement de l'artiste Ulysse Lacoste.

> Le Musée des Archives Nationales ouvrait ses portes de 18h à minuit avec de nombreuses activités entièrement gratuites mais dans la limite des places disponibles. Celles-ci se déroulaient dans la Cour d'honneur de l'hôtel de Soubise. Au programme : atelier de calligraphie, atelier sceaux, atelier de restauration, démonstration du métier de restaurateur, démonstration de dorure sur cuir, atelier enfants et quiz.

4e arrondissement :

> Crypte archéologique du parvis Notre-Dame : des vestiges cachés sous le parvis de Notre-Dame depuis des millénaires, des pièces en or, des personnages historiques ou symboliques... Vous partiez sur les traces d'une histoire de Paris bien singulière.

5e arrondissement 

> Muséum national d'Histoire naturelle : La Grande Galerie de l'Évolution ouvrait ses portes gratuitement de 19h à minuit, l'occasion de visiter les collections permanentes avec ses 7 000 animaux empaillés, ainsi que l'exposition Espèces d'Ours ! entre amis ou en famille. 

> Le Centre Culturel Irlandais proposait de découvrir ses deux expositions, Mechanism d'une part, et L'Irlande des Poètes d'autre part, jusqu'à minuit.

> Le Musée de Cluny proposait une soirée musicale avec un concert du trio Alta, spécialiste des "hauts instruments" médiévaux, donné dans la cour, son festival "Jazz à Saint-Germain-des-Prés" avec un concert du saxophoniste David Sauzay et enfin, un parcours dans les collections permanentes mené par les étudiants du Conservatoire de Paris et de l'Ecole du Louvre.

> Musée du Service de Santé des Armées : installé dans le cloître du Val-de-Grâce, il proposait une visite libre et une visite guidée en groupe. A partir de 20h30, un moment musical avait lieu dans l'église.

6e arrondissement : 

> Le Musée du Luxembourg ouvrait ses portes avec au programme une visite guidée de l'exposition temporaire "Jardins extraordinaires", avec les étudiants de l'Université Paris-Dauphine pour guides, et une réflexion sur l'agriculture urbaine contemporaine par les étudiants de la section design végétal de l'ESAD-Reims.

Musée de Minéralogie de l'Ecole des Mines : vous pouviez découvrir l'une des plus belles collections de roches et minéraux au monde, avec plus de 4 000 échantillons sur plus de 1000 m² de vitrines.

7e arrondissement : 

> Le Musée de la Légion d'Honneur ouvrait ses portes de 20h à minuit : à vous les textes officiels, documents d'époque,  photographies et films de cérémonie... 

> Le Musée du Quai Branly - Jacques Chirac proposait des visites contées sur le Plateau des Collections et des visites flash de l'exposition Picasso Primitif, avec des départs prévus toutes les 15 minutes. Les expositions temporaires L'Afrique des Routes et Une fenêtre sur les confluences étaient en accès libre.

> L'Unesco proposait une visite de l'exposition présentée par la Tunisie sur le site archéologique de Dougga, inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l'Unesco.

Les jardins du musée du Quai Branly illuminés par "L'Ô", installation réalisée par l'artiste Yann Kersalé. © Musée du Quai Branly

8e arrondissement 

> Le Petit Palais présentait différentes animations et concerts : dans la Galerie Sud, une animation de danse sur un Prélude de Jean-Sebastien Bach et un atelier d'arts plastiques en deux parcours-jeux, l'un pour les 6-12 ans, l'autre pour les adolescents et les adultes, étaient prévus. Dans la Rotonde XVIIIe, une animation musicale avait lieu sous les grandes toiles décoratives de Jean Pillement et d'Hubert Robert et dans l'Auditorium, des concerts étaient en entrée libre dans la limite des places disponibles.

> Le Palais de la Découverte présentait des médiations multithématiques d'une durée exceptionnelle de 24 heures, autour d'une invitation au voyage qui présente les sciences d'hier, d'aujourd'hui et de demain : physique, astronomie, géoscience, biologie, chimie, informatique et mathématiques vibrant au gré des questionnements, d'expériences étonnantes et spectaculaires.

12e arrondissement :

> Le Musée de l'Immigration proposait des visites libres des expositions du musée et présentait l'Académie Fratellini, génies du cirque, dans un spectacle sur les italiens qui ont immigré en France. 

16e arrondissement :

> Le Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris proposait une visite exceptionnelle et gratuite de l'exposition "Medusa, Bijoux et tabous".

> Le Musée de la Mode de la Ville de Paris proposait des visites et conférences de l'exposition Dalida, ainsi qu'une activité jeune public : "petit rédacteur de mode".

> Le Musée de l'Homme proposait un jeu de piste et projections dans le cadre de la visite de l'exposition "Nous et les autres, des préjugés au racisme".

19e arrondissement : 

> La Cité de la musique-Philharmonie de Paris proposait de découvrir un millier d'instruments et d'objets d'art qui ont appartenu à des personnalités telles que Django Reinhardt ou Frédéric Chopin...

Nuit des Musées en Île-de-France

La Nuit des Musées a lieu également en Île-de-France et devrait concerner le Château de Fontainebleau en Seine-et-Marne,  le Château de Dourdan dans l'Essonne, le Domaine départemental de Sceaux dans les Hauts-de-Seine, le Musée de l'Air et de l'Espace au Bourget, la Villa Médicis dans le Val-de-Marne, le Musée Archéologique du Val d'Oise. Voici ce que proposaient ces musées l'an dernier :

> Le Musée du Domaine départemental de Sceaux proposait "1717 : les honneurs faits au tsar", une évocation de la visite du Tsar Pierre 1er de Russie à Sceaux le 17 mai 1717 avec l'ensemble Fantaisies baroques (musique et danse), une visite  de l'exposition-dossier "A propos d'une acquisition majeure... Hubert Robert (1733-1806) La démolition du château de Meudon (vers 1803)" et l'ouverture exceptionnelle du château au public.

> La Maison de Chateaubriand du Domaine départemental de la Vallée-aux-Loups à Châtenay-Malabry proposait une correspondance imaginaire à la bibliothèque dans le cadre de la biennale littéraire "Regards sur Goethe", une déambulation littéraire et visuelle dans le parc, et une visite de l'exposition de photographies contemporaines "Paysage(s), l'étrange familier de Véronique Ellena" dans la maison. 

> Le musée Pissarro à Pontoise était ouvert gratuitement de 18h jusqu'à 22h, l'occasion d'apprécier près de 130 oeuvres de peintres paysagistes, du pré-impressionnisme au post-impressionnisme.

> Le musée Rambolitrain à Rambouillet était ouvert à tous les passionnés des trains miniatures avec une présentation de plus de 4 000 pièces en fonction et la possibilité de réaliser une petite balade nocturne sur le train du jardin, moyennant 1,50 euros.

> Le musée Rodin de Meudon ouvrait les portes, de 19h à minuit, de la Villa des Brillants, la maison et atelier de Rodin, à Meudon.

> Le MAC/VAL à Vitry-sur-Seine proposait des concerts, des ateliers, des performances et des visites : atelier du livre d'artiste en famille, performances dans le cadre de l'exposition collective "Tous, des sang-mêlés" et dans le cadre du 40e anniversaire du Centre Georges Pompidou, rencontres autour de Jean-Christophe Norman, invité de la collection dans la Nef du musée, visite contée accessible aux personnes non-voyantes et malvoyantes.

> Le Château de Versailles proposait aux visiteurs un regard nouveau sur le patrimoine unique du lieu : les marbres, les jardins, l'architecture prendront soudain une toute autre allure sous le ciel de cette nuit printanière !

Nuit des Musées à Lyon

Le Musée des Confluences de Lyon durant la Nuit des Musées. © BONY/SIPA

Le programme 2018 de la Nuit des Musées à Lyon n'est pas encore dévoilé. Retour sur l'édition 2017 à Lyon :

> Le Musée des tissus et musée des arts décoratifs de Lyon proposait une visite de l'exposition "Le Génie de la Fabrique", en hommage aux artisans ayant élevés leur savoir-faire au rang d'art véritable.

> Le musée notable gallo-romain Lyon-Fourvière invitait les familles de 19h à 1h du matin à participer à des animations comme celles de choisir son costume de roi ou de reine, d'empereur ou d'impératrice, de dieu ou de déesse !

> Le Musée des Confluences proposait de visiter le parcours permanent et les expositions temporaires gratuitement, et de manière insolite, de 19h à minuit.

Nuit des Musées à Marseille

Le programme 2018 de la Nuit des Musées à Marseille n'est pas encore dévoilé. Retour sur l'édition 2017 :

Le Mucem et le fort Saint-Jean proposaient une déambulation, avec improvisations dansées et concerts de musiques traditionnelle, ancienne et contemporaine.

Le Mucem de Marseille éclairé de nuit. © Mucem - Lisa Ricciotti

Nuit des Musées à Bordeaux

Le programme 2018 de la Nuit des Musées à Bordeaux n'est pas encore dévoilé. Retour sur l'édition 2017 :

> Le Musée d'Aquitaine vous invitait à souffler avec lui ses trente bougies. Au programme : atelier d'Escape Game, visite libre des collections du musée, dégustation proposée par le Palais des Thés, atelier impressions nocturnes...

> Le Musée National des Douanes proposait aux visiteurs de déchiffrer rébus, anagrammes, devinettes et jeux de mots.

> Le Musée des Arts Décoratifs et du Design ouvrait les portes de ses deux expositions temporaires : Travaux de Dames et Or virtuose à la cour de France, en plus de ses collections.

Nuit des Musées à Toulouse

Le programme 2018 de la Nuit des Musées à Toulouse n'est pas encore dévoilé. Retour sur l'édition 2017 :

> Le musée d'art moderne et contemporain de Toulouse, appelé aussi Les Abattoirs (Occitanie) proposait une visite et une performance sonore et musicale dans le cadre de l'exposition "Autour du Nouveau Réalisme".

> Le muséum d'histoire naturelle proposait aux familles de tenter de gagner une nuit privatisée en famille ou entre amis en partant à la conquête de chats cachés dans le musée, à l'occasion de "Chiens & Chats, l'expo".

> Au musée Toulouse-Lautrec, vous pouviez profiter des "Interférences" organisées gratuitement sur place : pianiste et jeunes compositeurs contemporains étaient à l'oeuvre.

Nuit des Musées : le programme à travers la France

Le programme 2018 de la Nuit des Musées dans toute la France n'a pas encore été dévoilé. Retour sur l'édition 2017, les autres villes de France n'étaient pas en reste :

Le travail de l'artiste Speedy Graphito interroge la société de consommation à travers des figures de la culture populaire détournées, telles que les héros des jeux vidéos, de l'univers Disney ou encore les images publicitaires. © HARSIN ISABELLE/SIPA

> Au Musée du Touquet-Paris-Plage, l'artiste Speedy Graphito, pionnier du street-art en France, présentait son exposition "Speedy Graphito, un art de vivre". Il s'agissait de sa toute première rétrospective dans un musée, retraçant son parcours depuis les années 1980 jusqu'à ses œuvres récentes.

> Au Havre en Normandie, le MuMa (Musée d'art moderne André Malraux) proposait une séance photo décalée à la façon de Pierre & Gilles.

> Au Musée Christian Dior à Granville (Normandie), était organisée une visite de l'exposition "Christian Dior et Granville - aux sources de la légende".

> Au Musée des beaux-arts de Quimper (Bretagne), il était possible de visiter l'exposition "Paysages bretons au XIXe siècle : œuvres choisies dans la collection graphique du musée", en écho à l'exposition des paysages d'Odilon Redon.

> A Nogent-sur-Seine dans le Grand Est, le nouveau Musée Camille Claudel proposait une conférence de Petra Kolarova sur le thème du "corps à l'épreuve de la sculpture chez le mime Etienne Decroux", puis présentait une performance de mime en référence à la sculpture de Rodin et Camille Claudel.

> Le Musée du Louvre-Lens dans les Hauts-de-France proposait une visite-enquête sur les pas d'un faussaire dans l'exposition "Le Mystère Le Nain".

> Le Musée des beaux-arts d'Orléans dans le Centre-Val de Loire donnait carte blanche à l'Ecole Supérieure d'Art et de Design d'Orléans avec des installations et des performances proposées par les étudiants.

> Le Musée de l'Ecole à Perpignan en Occitanie proposait des visites de d'exposition "L'école d'Autrefois et l'école moderne de Célestin Freinet".

> Le Musée Labenche à Brive (Nouvelle Aquitaine) proposait une visite gratuite de son exposition de 30 photographies "la danse autour de moi" dans le cadre de la Biennale nationale de la photographie de danse.

> Au Musée Nicéphore Niépce à Chalon-sur-Saône (Bourgogne), était présentée la première rétrospective en Europe des travaux de l'américain Stephen Shames sur la société américaine des années 1960 et celle du photojournaliste français exilé aux Etats-Unis "Henri Dauman, The Manhattan Darkroom".

> Au Musée Lalique dans le Grand-Est, une visite des collections et de l'exposition "L'Art de la main" était proposée aux visiteurs.

> Au Centre national du costume de Moulins en Auvergne / Rhône-Alpes, était proposée une visite de l'exposition "Modes ! À la ville, à la scène".

> Au Musée national et Domaine du Château de Pau en Nouvelle Aquitaine, vous pouviez emprunter le parcours sonore et lumineux depuis les collections permanentes, à travers les jardins et jusqu'à l'exposition de photographies d'enfants "L'air de famille".

> Au Château des ducs de Bretagne à Nantes (Pays de la Loire), il était possible de visiter ses collections et l'exposition "Aux origines du surréalisme, cendres de nos rêves" autour des 5 sens et assister à la projection du film "Ils étaient 48" réalisé à l'occasion du 75e anniversaire de l'exécution des cinquante otages.

> Au Musée de la Corse à Corte (Corse), un ciné-concert "Romanetti ou le roi du maquis" et une création musicale étaient donnés.

> Au Musée des arts décoratifs de l'océan Indien (La Réunion) était proposée une visite de l'exposition "Beau comme l'Antique, 1750 - 1815" abordant les fondements de la civilisation matérielle du XIXe siècle dans l'île.

> Enfin, au Centre de Découverte des Sciences de la Terre à Saint Pierre, était organisée une projection et un débat sur le film "Au temps des Îles à sucre" avec l'auteur Patrick Baucelin.

Nuit des Musées : l'application gratuite propose un jeu de piste

Possiblement renouvelée en 2018, l'application la Nuit des Musées proposait l'an dernier aux visiteurs de participer à un jeu inédit, intitulé "Décrochez la nuit", en partenariat avec le mécène Art Graphique et patrimoine. En téléchargeant l'application iPhone Décrochez la nuit ou Google Play gratuitement sur leur mobile, les visiteurs visualisent une oeuvre en 3D représentant un symbole universel. Le but étant de retrouver ce visuel, grâce à une énigme, au sein des collections des musées participants à l'opération, dont la carte se trouvait ici. Le visiteur qui avait trouvé l'objet pouvait se prendre en selfie avec et le partager sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter ou Instagram). A la clé, vous pouviez gagner peut-être un cadeau !

Nuit des Musées : la programmation autour de la gastronomie

Certains musées proposent des dégustations et des visites commentées inédites autour de la gastronomie. Pour exemples, l'an dernier, au Centre d'Histoire de la Résistance et de la Déportation de Lyon (69), le dispositif artistique "A Table !" proposait aux visiteurs de cuisiner et de savourer des plats inspirés des années 1940, une dégustation de mets de la cuisine antique était possible au musée archéologique d'Izernore (01), le musée régional du Cidre et du Calvados à Valognes (50) ouvrait ses portes pour une visite libre des techniques de fabrication du cidre, le musée du Vignoble Nantais au Pallet (44) organisait, entre autres, des ateliers de dégustation de "vins de haute expression", le musée de la Chataigneraie à Joyeuse (72) proposait une visite guidée autour de l'histoire et de l'actualité du châtaignier...  

Nuit des Musées : les illuminations

En 2017, certains musées de France proposaient de découvrir leurs collections sous un autre éclairage. A Paris, le Musée Guimet dédié aux arts asiatiques dans le 16e arrondissement, proposait une visite à la lampe torche afin de découvrir tous les mystères de la Chine bouddhique. En région parisienne, le Musée d'Archéologie de l'Oise initiait les visiteurs au Light Painting et à la technique d'allumage du feu à l'époque préhistorique. Quant au Parc de la Chevrette, son jardin était illuminé par des feux de Bengale. Le LAM, autrement dit le "Lille Métropole Musée d'Art Moderne" organisait une visite ludique pour les petits comme les grands autour d'une lampe torche. En région Normandie, le musée Louis-Philippe proposait une visite guidée du parc du Château d'Eu à la lueur des torches, le Musée de l'Abbaye de Graville une mise en lumière originale des jardins et des façades des bâtiments et le Musée Victor Hugo ouvrait les portes de son musée à la lueur des chandelles. En Auvergne-Rhône-Alpes, le Musée des Traditions Populaires organisait une visite éclairée à la lanterne, aux torches et aux lampes à l'huile. En Bourgogne-Franche-Comté, Alésia MuséoParc et le Musée d'Art et d'Archéologie de Cluny organisaient eux aussi une visite guidée à la lampe torche. Dans le Pays de la Loire, le Musée Dobrée était illuminé grâce à des bougies et des lanternes. Dans le Centre-Val de Loire, le P'tit Musée Girodet ouvrait les portes de son parcours urbain flamboyant proposé par des artistes du feu. Dans le Grand Est, séances de contes et visite guidée à la torche avaient lieu au Musée Barrois. Enfin en Corse, le Musée Lazaret Marc Petit proposait aux visiteurs un parcours insolite aux flambeaux. 

Nuit des Musées : que faire en famille ?

Parmi les milliers d'activités prévues pour les petits comme les grands, voici notre sélection des activités de l'an dernier : si vous êtes Parisiens, vous pouviez visiter La Grande Galerie de l'Évolution avec ses 7 000 animaux empaillés au Muséum national d'Histoire naturelle, ou bien partir à la découverte des vestiges cachés du parvis de Notre-Dame. Si vous étiez Bordelais, vous pouviez déchiffrer des énigmes et anagrammes du Musée National des Douanes. Avis aux Lyonnais, le Musée Gallo-Romain de Fourvière invitait les familles à endosser un costume de roi ou de reine, de dieu ou de déesse. A Toulouse, le Muséum d'histoire naturelle invitait les enfants comme les adultes à rechercher des chats cachés à l'occasion de l'exposition "Chiens & Chats". Enfin, si vous êtes Francilien, le musée Rambilotrain de Rambouillet présentait une collection de 4 000 pièces de trains miniatures et même une petite balade nocturne sur le train du jardin. 

Nuit des Musées : une sélection de spectacles 

Au programme 2017, certains musées invitaient les visiteurs à assister à des spectacles originaux. Pour exemples, dans la Loire, le Musée d'Art Moderne et Contemporain de Saint-Etienne Metropole invitait la compagnie Dyptik pour des Jam Sessions. En Franche-Comté, le Musée de Pontarlier organisait un concert de guitares flamenca, jazz et classique. A Paris, le Musée de l'Orangerie proposait un concert de flûte japonaise et luth à la tombée de la nuit et le Musée National Picasso une performance (Subterfuge) d'un artiste plasticien et d'une danseuse et chorégraphe. En Bretagne, l'Ecomusée des Monts d'Arrée accueillait les visiteurs autour du feu de la cheminée avec chants, contes et boniments. Dans le Centre, le Musée des Arts Décoratifs proposait un récital de chants Renaissance dans la cour haute. En Corse, le Musée Municipal d'Art et d'Histoire de Bastia organisait un récital lyrique. Dans l'est, le Musée d'Art Moderne et Contemporain de Strasbourg proposait d'assister à une performance "Garganpeinturesque" et à un "design sonore et festif". Dans les Hauts-de-France, le Musée de la Chartreuse organisait un concert de musique folk irlandaise.

Nuit des Musées : les infos pratiques

La Nuit des Musées est un événement totalement gratuit dans plus de 3 000 musées français.

> En savoir plus sur le site du ministère de la Culture et de la Communication

Suivre la Nuit des Musées sur Facebook

> Suivre la Nuit des Musées sur Twitter

> Suivre la Nuit des Musées sur Instagram

EN VIDÉO : La "Nuit des musées", une formule qui séduit

Paris / Lyon

Annonces Google