Validité prolongée de la carte d'identité : les pays réfractaires

Validité prolongée de la carte d'identité : les pays réfractaires Malgré le succès de la mesure en France et en Europe, certains pays refusent toujours de reconnaître l'extension de validité de la carte nationale d'identité française. Cela n'est pas sans poser quelques problèmes aux voyageurs français.

[Mis à jour le 1er février 2018 à 9h55] Depuis 2014, la durée de validité de la carte nationale d'identité française (CNI) est officiellement portée à 15 années à partir de la date de son émission. Tout propriétaire d'une CNI peut légalement utiliser ce document d'identité durant 15 ans, à condition de posséder une carte nationale d'identité concernée par le décret (voir plus bas). La mesure pose toutefois problème dès lors qu'un voyageur français possède une CNI périmée, mais encore reconnue comme valable en France. En Europe, plusieurs pays refusent en effet de reconnaître la validité prolongée de la carte nationale d'identité française. C'est le cas, par exemple, de la Belgique, pourtant frontalière de la France, de la Lituanie ou encore de la Norvège. Pour vous rendre dans ces pays réfractaires (liste complète disponible plus bas), vous serez donc contraint de demander à l'administration française le renouvellement de votre CNI. 

Mis au fait des difficultés rencontrées par les voyageurs face au refus de certains pays de reconnaître la validité prolongée de la CNI, le gouvernement français propose aux individus concernés de procéder au renouvellement de leur carte nationale d'identité. Ce renouvellement n'est pas automatique. Il faut pour cela respecter deux critères :

  • ne pas être titulaire d'un passeport en cours de validité ;
  • être en mesure de justifier son intention de voyager à l'étranger dans un pays qui accepte la CNI comme document d'identité valable.

Le ministère de l'Intérieur met également à la disposition des voyageurs une fiche d'informations sur l'allongement de la durée de validité de la CNI, traduite dans plusieurs langues. Cela ne dispense pas les voyageurs de se renseigner en amont sur la possibilité qu'ils ont ou non de voyager vers leur destination avec une CNI française facialement périmée mais encore reconnue comme valable en France et dans certains pays.

Les cartes d'identité concernées par l'extension

  • Les personnes majeures disposant d'une carte nationale d'identité éditée entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013 sont concernées par la prolongation de validité. Aucune démarche n'est nécessaire puisque l'allongement est automatique. Ces cartes ne sont en revanche pas modifiées par les autorités, et conservent donc l'inscription d'une date périmée au dos. Attention : la durée de validité de la carte d'identité d'un mineur reste elle de 10 ans, et n'est pas concernée par cette mesure.
  • Désormais, depuis le 1er janvier 2014, les citoyens français reçoivent la nouvelle carte d'identité plastifiée. Cette nouvelle carte dispose automatiquement d'une durée de validité portée à 15 ans.

Quels pays acceptent ma carte d'identité "périmée" ?

L'extension de la durée de validité de la carte nationale d'identité a été acceptée par certains pays : la Bulgarie, la Hongrie, Monaco, le Montenegro, la Slovénie, la Suisse, la Tunisie (uniquement si vous êtes binational ou s'il s'agit d'un voyage de groupe organisé par un professionnel du tourisme), Andorre, l'Islande, la Croatie, la Grèce, l'Italie, le Luxembourg, la Lettonie, Malte, la République tchèque, Saint-Marin, la Serbie, la Turquie. Si vous vous rendez prochainement dans ces destinations qui ont explicitement accepté l'accord, vous n'aurez donc aucun souci. La liste est mise à jour régulièrement sur le site Service-public.fr

Quels pays refusent les cartes d'identité "périmées" ?

En octobre 2016, la Belgique et la Norvège ont annoncé qu'elles refusent de reconnaître les cartes d'identité en apparence périmée dont la validité a pourtant été prolongée. La Lituanie a suivi quelques semaines plus tard. Pour ces trois pays concernés, vous devrez donc impérativement avoir des documents de voyage en règle (un passeport valide ou une carte d'identité avec la bonne date de validité affichée). Sinon, vous risquez d'avoir affaire aux douaniers et de vous voir refuser l'entrée du pays. Malheureusement, cette situation est déjà arrivée à plusieurs Français qui n'ont pas pu poursuivre leur voyage à cause leurs cartes d'identité périmées.

Quels pays laissent planer le doute ?

A ce jour, certains pays n'ont toujours pas précisé leur position vis-à-vis de cette mesure prise en 2014. C'est le cas de ces pays :  Allemagne, Autriche, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, Irlande, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Suède, Liechtenstein, Vatican, Albanie, Macédoine, Bosnie-Herzégovine, Égypte, Maroc. Mieux vaut vous équiper de papiers en règle pour voyager dans ces pays. Votre carte d'identité n'est pas éligible à l'extension de durée, vous n'avez pas de passeport valide et vous devez absolument voyager à l'étranger ? Pas de panique, il existe une procédure d'urgence pour obtenir un passeport rapidement.

VIDÉO : Remplacer une carte d'identité périmée

Papiers / Administratif

Annonces Google