DIRECT. Coronavirus en France : plus de 500 000 nouveaux cas, un nouveau record

"DIRECT. Coronavirus en France : plus de 500 000 nouveaux cas, un nouveau record"

DIRECT. Coronavirus en France : plus de 500 000 nouveaux cas, un nouveau record COVID. Ce mardi 25 janvier, les chiffres du coronavirus en France continuent d'inquiéter. 500 000 nouvelles contaminations ont été enregistrées, un record. En outre, 467 personnes sont décédées à cause du Covid. Olivier Véran a indiqué que le pic devrait être bientôt atteint.

  • Ce mardi 25 janvier 2022, les chiffres du covid-19 en France battent de nouveaux record. Ainsi, plus de 500 000 nouvelles contaminations ont été enregistrées par Santé publique France. En outre, la moyenne sur sept jours a dépassé la barre des 365 000 nouveaux cas. Bien plus, 363 personnes sont décédées. La mise à jour hebdomadaire des morts en Ehpad rapporte 104 décès supplémentaires, portant le total du jour à 467, une première depuis le début de la pandémie. Enfin, le taux d'incidence poursuit sa progression et gagne 45,73 points en 24 heures. Il est désormais de 3 726,43 cas pour 100 000 habitants. Le bilan détaillé est à retrouver dans notre article consacré aux chiffres du Covid en France.
  • Du côté de l'hôpital, les chiffres sont plus contrastés. Ils font état de 30 189 personnes actuellement hospitalisées. C'est 441 personnes de plus que la veille. En revanche, les services de réanimation comptent 35 patients de moins de la veille. Ainsi, 3 741 personnes sont en services de soins critiques ce mardi.
  • Ce mardi 25 janvier, le premier essai clinique du vaccin Pfizer BioNTech spécifiquement conçu pour contrer le variant Omicron a débuté. Dans le cadre de cet essai, le candidat-vaccin sera testé sur les adultes de 55 ans et moins. Si, pour l'instant, les données indiquent que la dose de rappel du vaccin anti-Covid disponible sur le marché protège contre les formes graves d'Omicron, les deux entreprises ont indiqué préférer agir par excès de prudence.
  • Invité de LCI ce mardi matin, le ministre de la Santé et des Solidarités Olivier Véran a été interrogé sur l'évolution de l'épidémie de Covid-19 en France. Il considère aujourd'hui qu'on peut envisager l'hypothèse d'un "plateau haut" des contaminations avec le variant Omicron, qui, si un "pic" ne se formait pas, serait atteint d'ici quelques jours. M. Véran a aussi évoqué les "deux pics" de cette vague : celui de Delta, variant que "nous sommes en train d'écraser" et celui d'Omicron, qu'on attend dans quelques jours. Le ministre a également rappelé qu'une 4e dose sera peut-être nécessaire, si elle "permet de protéger les plus fragiles". Olivier Véran s'est également exprimé à propos du sous-variant d'Omicron, le BA.2, dont 60 cas avérés ont été détectés en France. S'il est aussi, voire plus contagieux qu'Omicron, le ministre de la Santé a indiqué qu'on n'avait "pas encore suffisamment de recul pour connaître sa dangerosité".
  • Sur Franceinfo, le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy, a confirmé que "la vague Omicron n'est pas terminée", étant radicalement "différente des précédentes" : "C'est un variant qui est beaucoup plus transmissible mais nettement moins sévère". Il a, en outre, indiqué voir "atterrir les choses plutôt vers la mi-mars avec une baisse progressive, très lente, en termes d'hospitalisations".
  • La 5e vague perdure donc, et la décrue tant attendue des nouveaux cas quotidiens se fait attendre. Plusieurs virologues, qui espéraient que le scénario britannique - une diminution rapide des nouvelles contaminations après le pic - craignent que la France affronte une vague bien plus longue avec un long plateau de contaminations sur des semaines, comme cela est observé au Danemark. L'épidémie est-elle renforcée par la rentrée scolaire ? Par l'apparition d'un sous-variant d'Omicron ? De nouvelles réponses sont attendues. "Au Royaume-Uni, le nombre de nouveaux de Covid-19 diminue de moitié tous les sept jours. On s'attendait à ce que la France emboîte le pas du Royaume-Uni, avec deux semaines de décalage : ce n'est pas le cas. Et le nouveau variant pourrait être à l'origine de l'augmentation très récente des contaminations que l'on est en train d'observer", a notamment analysé l'épidémiologiste Antoine Flahault à la Dépêche du Midi.
  • Le pass vaccinal est entré en vigueur en France depuis 24 heures maintenant : il est désormais obligatoire d'être vacciné, un test négatif n'est plus valable pour faire valoir le pass. Toutes les informations relatives à ce nouvel outil sanitaire sont sur cette page.
En direct

23:57 - La part de patients Covid hospitalisés pour autre chose que le Covid a augmenté avec le variant Omicron

[FIN DU DIRECT] - Sur son compte Twitter, le journaliste du parisien Nicolas Berrod a remarqué que "la différence par rapport aux vagues précédentes, c'est que la part de patients Covid hospitalisés pour autre chose que le Covid a augmenté avec le variant Omicron, comme pressenti depuis plusieurs semaines".

23:29 - Pour tout savoir sur le pass vaccinal

Depuis ce lundi 24 janvier, le pass vaccinal a remplacé le pass sanitaire. Il s'applique à toutes les personnes de plus de 16 ans. Comment l'obtenir ? Quelle est sa durée de validité ? Mes enfants en ont-ils besoin ? Si vous vous posez ces questions, et bien d'autres encore, alors on ne peut que vous conseiller de consulter notre article sur le sujet en cliquant sur ce lien

23:01 - Un Français sur dix a été testé positif depuis le début de l'année

S'appuyant sur les chiffres communiqués par Santé publique France, le fondateur de CovidTracker, Guillaume Rozier, a publié sur son compte Twitter une courbe représentant les tests positifs en France depuis le 1er janvier. Ainsi, elle met en exergue que 10,8 % des Français ont été testés positifs depuis le début de l'année.

22:32 - Neuf millions de personnes vont-elles réellement perdre leur pass vaccinal d'ici le 15 février?

Sur son compte Twitter, le journaliste du Parisien Nicolas Berrod est revenu sur les propos du ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, qui a affirmé que neuf millions de personnes pourraient perdre leur pass vaccinal d'ici le 15 février : "Un nombre en réalité impossible à connaître précisément (personnes infectées entre-temps, décès, etc)", selon le journaliste. ET de préciser : "On voit, en tout cas, que le rythme de la vaccination de rappel chute fortement depuis le début de l'année. En grande partie car tous les vaccinés testés positifs ne doivent pas recevoir leur rappel avant trois mois minimum."

22:03 - Plus de 34 millions de doses de rappel ont été réalisées

Le ministère des Solidarités et de la Santé a dévoilé les derniers chiffres de la vaccination en France ce mardi 25 janvier 2022. Ainsi, 34 301 653 doses de rappel ont été administrées. par ailleurs, 53 857 474 premières injections ont été réalisées.

21:35 - Mayotte est le département avec le plus petit taux d'incidence en France

Les derniers chiffres du coronavirus en France ont été dévoilés par Santé public France ce mardi 25 janvier 2022. Mayotte est le département français avec le plus petit taux d'incidence. Ainsi, il est de 398,61 cas pour 100 000 habitants. 

21:06 - La Réunion est le département avec le plus haut taux d'incidence

Les derniers chiffres du coronavirus en France ont été dévoilés par Santé public France ce mardi 25 janvier 2022. La réunion est lé département français avec le plus haut taux d'incidence. Ainsi, il est de 5 250,37 cas pour 100 000 habitants. 

20:15 - Valneva lance un essai de phase phase 3 pour son vaccin

Ce mardi 25 janvier, le laboratoire franco-autrichien Valneva a fait une grande annonce : il a lancé un essai de phase phase 3 pour son vaccin anti-Covid. Les tests sont effectués afin que ce nouveau vaccin puisse être utilisé en tant que dose de rappel après qu'une injection avec un vaccin différent ait été déjà effectuée.

19:37 - Où en est la situation hospitalière ?

Les derniers chiffres du coronavirus en France ont été dévoilés par Santé publique France ce mardi 25 janvier. Ils font état de 30 189 personnes actuellement hospitalisées. C'est 441 personnes de plus que la veille. En revanche, les services de réanimation comptent 35 patients de moins de la veille. Ainsi, 3 741 personnes sont en services de soins critiques ce mardi.

19:21 - Quel est le dernier bilan du coronavirus en France ?

Ce mardi 25 janvier 2022, les chiffres du covid-19 en France battent de nouveaux record. Ainsi, plus de 500 000 nouvelles contaminations ont été enregistrées par Santé publique France. En outre, la moyenne sur sept jours a dépassé la barre des 365 000 nouveaux cas. Bien plus, 363 personnes sont décédées. La mise à jour hebdomadaire des morts en Ehpad rapporte 104 décès supplémentaires, portant le total du jour à 467. Enfin, le taux d'incidence poursuit sa progression et gagne 45,73 points en 24 heures. Il est désormais de 3 726,43 cas pour 100 000 habitants.

18:11 - L’Académie nationale de médecine recommande l'organisation de séances de vaccination à l'école

EC mardi 25 janvier 2022, l’Académie nationale de médecine et l’Académie des sciences ont indiqué recommander toutes les deux "de hâter la vaccination des enfants âgés de 5 à 11 ans pour atteindre le plus rapidement possible une bonne couverture vaccinale". Selon eux, il faut organiser "des séances de vaccination à l’école", dans un contexte où seuls 3,5% des enfants âgés de 5 à 11 ans ont reçu une première injection de vaccin anti-Covid.

18:00 - 7 899 patients Covid hospitalisés en Île-de-France

En Île-de-France, d'après les dernières données, ce sont 7 899 patients Covid qui sont hospitalisés, soit 599 de plus en 24 heures. 970 d'entre eux sont en réanimation (+82 en 24 heures).

17:55 - 3 218 patients Covid hospitalisés en Provence-Alpes-Côte d'Azur

Dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, on décompte 3 218 patients Covid hospitalisés (+375 en 24 heures) et 478 en réanimation (+45 en 24 heures) au 24 janvier.

17:44 - Auvergne-Rhône-Alpes : 3 737 patients Covid à l'hôpital

Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, ce sont 3 737 patients Covid qui sont hospitalisés au 24 janvier, d'après les dernières données. 416 d'entre eux ne sont arrivés que dans les dernières vingt-quatre heures. 453 sont en réanimation (+40 en 24 heures).

17:31 - Combien de Français ont fait leur rappel de vaccination au 25 janvier ?

A ce jour, selon le ministère de la Santé et des Solidarités, ce sont 34 039 488 personnes qui ont reçu une dose de rappel depuis le début de la campagne de rappel de la vaccination contre le Covid-19 en France. C'est 209 364 de plus en 24 heures.

LIRE PLUS
En savoir plus

Quel est le dernier bilan du coronavirus en France ?

Voici le dernier bilan du coronavirus en France selon les données actualisées quotidiennement par Santé publique France et disponibles sur Data.gouv. Chiffres au 25 janvier 2022 :

  • 501 635 cas confirmés par PCR (Ehpad compris) de plus
  • 129 489 décès au total (Ehpad compris), soit 467 de plus
  • 102 086 décès à l'hôpital, soit 363 de plus
  • 27 403 décès en Ehpad, soit 104 de plus
  • 30 189 personnes actuellement hospitalisées, soit 441 de plus
  • 3 741 personnes actuellement en réanimation, soit 35 de moins
  • 3 842 nouveaux admis à l'hôpital (+489) et 380 en réanimation (+43)
  • 501 762 personnes sorties de l'hôpital, soit 2956 de plus
  • Taux de positivité des tests : 31,55%, soit 0,51 point de plus
  • Taux d'incidence : 3726,43 cas/100 000, soit 45,73 point de plus

Quelle est la situation du coronavirus en France ?

Selon le dernier point épidémiologique de Santé publique France (SPF), publié jeudi 20 janvier, "la circulation du SARS-CoV-2 restait très intense, avec une augmentation moins marquée du nombre de cas et une pression hospitalière toujours importante" en semaine 02 (10-16 janvier). Le taux d'incidence était supérieur à 3 000 cas positifs pour 100 000 habitants.

  • En métropole, le taux d’incidence corrigé augmente en semaine 02 et passe à 3 098 nouveaux cas pour 100 000 habitants (vs 2 854 en S01, soit +9%). Le taux d'incidence dépassait les 2 000 cas pour 100 000 habitants chez les moins de 60 ans et restait le plus élevé chez les 10-19 ans (5 506, +20%). Il a le plus fortement progressé chez les 0-9 ans (4 012, +56%) et chez les 90 ans et plus (1 034, +20%). C’est aussi chez les enfants que le taux de dépistage était le plus élevé : 20 633 chez les 10-19 ans (-8%) et 19 082 chez les 0-9 ans (-2%). Le taux de dépistage était en baisse dans l’ensemble des tranches d’âge. Tous âges confondus, il s’élevait à 12 766/100 000 (-11%). Quant au taux de positivité, il a continué d’augmenter avec presque un test sur quatre positif en S02 (24,3%, +4,4 points).
  • Le nombre de nouveaux cas diagnostiqués par jour augmente également fortement. En S02, on décomptait 2 079 348 nouveaux cas positifs confirmés, contre 1 915 487 en S01. Le taux de reproduction effectif du virus s'élevait à 1,27. Le taux de positivité aux tests était lui aussi en hausse (24,3%, vs 19,1% en S01 soit +4,4 points).
  • Le nombre de nouvelles hospitalisations de patients Covid-19 diminuait très légèrement en S02. Les indicateurs par date d'admission faisaient état de 13 787 nouvelles hospitalisations (contre 13 787, soit -1%) et 1 844 nouvelles admissions en services de soins critiques (contre 12 280 en S01, soit -19%).
  • Le variant Omicron du coronavirus est majoritaire en France, identifié à 96% des tests par séquençage.
  • La vaccination contre le Covid-19 progresse encore : au 18 janvier 2022, 78,0% de la population totale avait reçu une primovaccination complète. 61,2% des 18 ans et plus avaient reçu une dose de rappel (72,2% parmi les personnes éligibles) et 78,8% parmi les 65 ans et plus (87,6% parmi les éligibles).

Carte du coronavirus en France

Suivez l'évolution du coronavirus dans votre commune grâce à la carte ci-dessous. Cliquez sur un département pour afficher la liste des communes. Retrouvez aussi tous les détails sur cette cartographie et le point complet par ville et par département dans notre article sur la carte du Covid en France

Cliquez sur un département pour consulter la liste de ses villes.

Depuis la mi-octobre 2020, Santé publique France communique les données d'incidence (nombre de cas pour 100 000 habitants) à l'échelle des communes. Les chiffres sont à ce stade communiqués selon une échelle (10 , 20, 50, 150, 250, 500, 1000 cas pour 100 000 habitants). Les données sont exprimées sur une semaine glissante, ce qui signifie qu'elles sont calculés un jour J à partir des tests réalisés entre 3 et 9 jours précédemment. Pour accéder aux informations relatives au coronavirus dans votre commune, saisissez son nom dans le moteur de recherche ou cliquez sur son département d'appartenance dans la carte ci-dessous.

Pour rappel, le taux d'incidence correspond au nombre de nouveaux cas de Covid-19 sur une période d'une semaine, par rapport à la population totale d'un territoire (pays, région, département ou commune). Cet indicateur s'exprime généralement en nombre de cas pour 100 000 habitants. Le taux de dépistage donne quant à lui le nombre de personnes ayant réalisé un test de dépistage du coronavirus sur le nombre total d'habitants, au cours de la période. Il est lui aussi exprimé le plus souvent sur 100 000 habitants. Enfin, le taux de positivité des tests livre le pourcentage de tests positifs au coronavirus, rapporté au nombre total de tests effectués sur la période.

Coronavirus