Louis XIV, Napoléon, chefs d'Etat prestigieux

Napoléon © lynea - Fotolia

Pour beaucoup, Louis XIV et Napoléon Ier furent, à deux époques distinctes, des chefs d'Etat ayant permis le rayonnement de la France. Pour d'autres, il s'agit des deux pires tyrans de l'histoire du pays. Le premier, colonisateur et esclavagiste, a poussé l'absolutisme monarchique et le culte de la personnalité jusqu'à son comble. Le second a semé le chaos dans toute l'Europe, pillant les zones occupées, ordonnant des milliers d'exécutions sommaires (certaines au sabre pour économiser la poudre) et gouvernant d'une main de fer jusqu'à son exil forcé. Napoléon contrôlait la presse et faisait rédiger les récits de ses victoires, quand il ne les rédigeait pas lui-même. Ainsi, on apprend que les victoires du Pont d'Arcole et de Wagram furent beaucoup plus laborieuses que ne le dit la littérature napoléonienne. A l'inverse, la bataille de la Bérézina, bien que livrée en pleine retraite de la Grande armée de Russie en novembre 1812, fut bel et bien une victoire. Mais ses 45 000 morts ou prisonniers, laissés dans la neige et l'eau gelée, ont tellement marqué les esprits qu'elle fut durablement perçue comme une défaite de Bonaparte.

Suggestions de contenus