Montée de genoux

On se rapproche ici, certes, du mouvement de la course mais sans effectuer de foulées. Vous montez une jambe (au niveau de votre nombril), puis, l'autre, en rythme, en gardant l'équilibre grâce aux mouvements de vos bras.
©  Tyler Olson - 123RF

Suggestions de contenus