Isabelle Le Callennec : "Oui, Le Drian doit démissionner" pour les régionales

Isabelle Le Callennec : "Oui, Le Drian doit démissionner" pour les régionales La députée d’Ille-et-Vilaine, déléguée générale adjointe au projet du parti Les Républicains, était l'invitée ce mardi de Linternaute.com, Ouest-France et 20 Minutes.

Isabelle Le Callennec a longuement détaillé les pistes de réflexion du futur programme des Républicains et s’est attardée sur la campagne des régionales en Bretagne, sur le plateau de #DirectPolitique (Linternaute.com, Ouest-France, 20 Minutes).

"Le Drian doit démissionner"

Oui, Jean-Yves Le Drian doit démissionner assure Isabelle Le Callennec.  "J’observe que depuis des mois, il utilise les moyens du ministère de la Défense" pour la campagne des régionales 2015, invoquant "n’importe quel prétexte pour être sur le terrain" détaille la députée. "En Bretagne, je reçois toutes les invitations, je les collectionne. Et le jour où il faudra les montrer, je peux les montrer", menace-t-elle. Le signe que la campagne des régionales en Bretagne est déjà lancée.

"J'accuse le gouvernement d'avoir menti aux Bretons"

La députée d'Ille-et-Vilaine annonce dans #DirectPolitique qu’elle sera "la porte-parole de Marc Le Fur (tête de liste de la droite et du centre NDLR) et très impliquée dans la campagne" de fin d’année. Favorable au rattachement de la Loire-Atlantique à la région Bretagne, Isabelle Le Callennec "accuse le gouvernement d’avoir menti aux Bretons" au sujet de la réforme territoriale, et considère que le ministre de la Défense est responsable du "statu quo", autrement dit du fait que la Bretagne soit "restée à quatre départements".

Projet : "Cela va servir à faire remonter du terrain les attentes"

Déléguée générale adjointe du projet du parti Les Républicains, Isabelle Le Callennec a listé plusieurs axes qui serviront au parti pour préparer l’alternance. "Nous pensons qu'il faut que la durée du travail augmente, […] que les entreprises puissent s'organiser avec un vrai dialogue social dans l'entreprise". Et d'ajouter : "Nous sommes favorables au recul de l'âge légal de départ à la retraite". En matière d’immigration, la députée assure que l’idée de limiter le regroupement familial est "très majoritaire chez les Républicains". Quant à la loi Taubira, que Nicolas Sarkozy souhaiterait abolir, elle se montre plus prudente : "Je ne pense pas qu'on reviendra sur le mariage des personnes du même sexe".

"Oui, il faut travailler plus en France"

"Il faut remettre l'entreprise au cœur de nos actions" commence par dire Isabelle Le Callennec lorsqu'on l'interroge sur le projet économique de sa formation politique. "La principale critique qu'on nous fait sur le terrain, c'est 'vous avez dit que vous vouliez supprimer les 35 heures, que ne l'avez-vous fait ?'" ajoute-t-elle, avant de remettre en question la durée légale du temps de travail : "On pense nous en effet qu'il faut que la durée du travail augmente, et si les gens travaillent plus ils sont en droit d'être rémunérés plus".

Voir aussi :
"Je suis pour qu'on recule l'âge légal de départ à la retraite"
"Je ne pense pas que la droite cible toujours les "assistés"
"Il faut un débat sur l'immigration"
Migrants : "On ne peut pas laisser s'installer des zones de non droit"

Loi Macron : "Ils ne savent pas où ils vont"

Si la députée d'Ille-et-Vilaine reconnaît que le projet de loi Macron "va dans le bon sens", elle ne s'en satisfait pas. "Il y a un problème de méthode dans ce gouvernement. On est sur la loi depuis le mois de janvier, on vient de voter en première lecture la loi sur le dialogue social, et le Premier ministre reçoit à Matignon, des mois plus tard, les PME et TPE" fustige-t-elle.

Nicolas Sarkozy trop agressif ? "Chacun peut s'exprimer, à sa manière"

Comment Isabelle Le Callennec réagit-elle face au durcissement de ton de son président ces dernières semaines ? "Nous avons besoin de gens dans notre famille politique qui ont de l'énergie" concédant à demi-mots que les derniers discours de Nicolas Sarkozy n'ont pas fait l'unanimité : "Chacun peut s'exprimer, à sa manière. [...] Ça plait ou ça déplait". Et d'ajouter : "Ce qui compte, ce sont les idées".

"Je ne pense pas qu'on reviendra sur le mariage des personnes du même sexe"

Et si le projet présenté dans quelques mois par le parti des Républicains contenait des propositions de réforme sur le mariage homosexuel ? Une abolition de la Loi Taubira est-elle possible à l'avenir, en particulier si la droite remporte l'élection présidentielle 2017 ? "A titre personnel, je ne pense pas qu'on reviendra sur le mariage des personnes du même sexe" évacue Isabelle Le Callennec, qui rappelle qu'elle est "très attachée aux valeurs de la famille". "Là où il y a des débats chez nous, c'est sur la filiation" estime-t-elle, tout en regrettant la manière dont la réforme a été conduite   "On nous accusait de monter les Français les uns contre les autres, c'est exactement ce qui s'est passé".

REPLAY - L'intégralité de l'émission #DirectPolitique

Isabelle Les Callennec dans #DirectPolitique

Avec le congrès fondateur du parti des Républicains, le 30 mai, Nicolas Sarkozy a créé un nouvel élan, une nouvelle dynamique pour mettre sa formation politique sur les rails de l'alternance qu'il appelle de ses voeux. Compte tenu de l'état de l'UMP il y a un an, c'est une prouesse. Mais force est de constater que l'ancien chef de l'Etat n'a pas revêtu le costume du leader naturel de la droite et que l'effort de renouveau a accouché d'une souris. Certes, les nouveaux statuts donnent davantage de place aux militants. Mais les divisions, les manifestations des ambitions personnelles, les frustrations des uns, les petites phrases des autres, révèlent le climat de tension qui règne au sein d'un parti qui n'a pas réussi le rassemblement tant espéré.

La prochaine échéance pour le parti des Républicains, c'est désormais les élections régionales de 2015. La prochaine étape, c'est l'élaborration d'une nouvelle offre politique. Et Nicolas Sarkozy compte sur des personnalités émergentes au sein du parti pour renouveller les idées, renouveller le ton, renouveller l'image de sa formation politique. La députée de l'Ille-et-Vilaine, Isabelle Le Callennec, est l'une d'elle. Anciennement porte-parole de l'UMP, elle vient d'être promue déléguée générale adjointe du projet du parti. Invitée de #DirectPolitique mardi 9 juin, à 8h30, elle a eu 40 minutes pour commenter l'actualité. Elle a été interrogée par les journalistes de Linternaute.com, Ouest-France et 20 Minutes, mais aussi par les internautes.

Chaque mardi, Linternaute.com, 1er site d'actualités de France, 20 Minutes, 1er quotidien gratuit et Ouest-France, 1er quotidien français payant, reçoivent une personnalité du monde politique pour un entretien de 40 minutes avec les journalistes des rédactions et les internautes.

 Abonnez-vous à nos alertes #DirectPolitique

Retrouvez #DirectPolitique dans 20 Minutes

Isabelle Le Callennec : "Oui, Le Drian doit démissionner" pour les régionales
Isabelle Le Callennec : "Oui, Le Drian doit démissionner" pour les régionales

Isabelle Le Callennec a longuement détaillé les pistes de réflexion du futur programme des Républicains et s’est attardée sur la campagne des régionales en Bretagne, sur le plateau de #DirectPolitique (Linternaute.com, Ouest-France, 20 Minutes). "Le...

Annonces Google