Brevet de français 2018 : la dictée et le sujet (tiens, avec Depardieu !)

Brevet de français 2018 : la dictée et le sujet (tiens, avec Depardieu !) SUJET BREVET FRANÇAIS - Surprise ! Gérard Depardieu est dans le sujet de français du brevet 2018. Découvrez pourquoi l'acteur français a sa photo dans le DNB cette année.

[Mis à jour le 28 juin 2018 à 15h42] Les élèves de troisième en série générale ont passé leur toute première épreuve du brevet des collèges 2018 ce jeudi 28 juin. Les candidats au brevet ont planché sur l'épreuve de français. Questions de grammaire, dictée et sujets de rédaction étaient au rendez-vous. L'épreuve était composée de deux parties : la première partie était basée sur un extrait du roman Uranus de Marcel Aymé publié en 1948, accompagné d'une capture du film éponyme réalisé par Claude Berrie en 1990, où l'on peut notamment voir Gérard Depardieu, et la seconde partie consistait en un travail de rédaction.

La première partie de l'examen, qui a eu lieu de 9 heures à 10h30, était consacrée à la notion "compétences linguistiques et d'interprétation" ainsi qu'à la grammaire.  Les élèves de troisième ont dû faire face à une série de cinq questions portant sur le texte et la photographie présentés, parmi elles, une question qui évoque clairement la prestation de l'acteur français Gérard Depardieu : "Par quelles oppositions la scène du film reproduite ci-dessus cherche-t-elle à faire rire le spectateur ? Donnez trois éléments de réponse". Par ailleurs, l'examen comportait également des questions de grammaire et de compétences linguistiques notés sur 18 points. La dictée notée sur 10 points portait elle aussi sur un extrait d'Uranus de Marcel Aymé.

Sujet du brevet de français 2018

Pour la partie "Rédaction" notée sur 40 points, les candidats avaient le choix entre un sujet d'imagination et un sujet de réflexion.  Voici le sujet dit "d'imagination" : " Laisse-moi, murmura Léopold. Tu peux pas comprendre.' À la fin du cours, c'est à M. Didier, le professeur de français, que Léopold se confie sur son grand regret de n'avoir pu poursuivre ses études et découvrir des œuvres littéraires. Racontez la scène et imaginez leur conversation en insistant sur les raisons que donne Léopold et sur les émotions qu'il éprouve.' " Enfin, pour le sujet dit de "réflexion" : "Vous avez lu en classe ou par vous-même de nombreuses œuvres littéraires dans leur intégralité ou par extraits. Vous expliquerez ce que vous ont apporté ces lectures et vous direz pour quelles raisons il est toujours important de lire aujourd'hui".

Les questions de la partie "Travail sur le texte littéraire et sur l'image" étaient relativement simple. Par exemple à celle "Qui est Léopold", Studyrama rapporte qu'il s'agit "du patron" du café dans lequel se déroule la scène (ligne 3). Les élèves devaient entre autres expliquer "pourquoi la situation présentée" peut apparaître comme surprenante. Il s'agit en effet d"une scène assez particulière car selon Studyrama, le professeur Didier fait classe à ses élèves de troisième dans un café probablement parce que "l'école a été détruite par les bombardements".  Rappelons que l'oeuvre de Marcel Aymé s'intéresse à la France de l'après-guerre. Par ailleurs, les candidats devaient montrer que la phrase "Léopold se pencha sur son siège pour voir l'élève Hautemain que lui dissimulait la poutre étayant le plafond" était "une proposition subordonnée relative" et que la phrase "Léopold s'assura que la troisième était au complet" était "une proposition subordonnée complétive".  

Qui est Marcel Aymé ? 

Marcel Aymé est un écrivain français qui analyse les hommes et la société à travers un style très élaboré. Des thèmes comme la violence, l’injustice et le mépris ou encore l’amitié, la bonté et le dévouement apparaissent de manière récurrente dans ses ouvrages. Le texte sur lequel les élèves de troisième candidats au brevet des collèges 2018 ont planché est extrait de son roman Uranus publié en 1948. Troisième volet d'une saga, Uranus s'intéresse à la situation de la France en période d'après-guerre. Marcel Aymé y décrit notamment "les règlements de compte" qui ont suivi la libération du pays. Le roman a, en outre, été adapté au cinéma par Claude Berri, un film qui reproduit les dialogues de Marcel Aymé à l'identique, et dans lequel Gérard Depardieu joue le rôle de Léopold, le patron du café.

Article le plus lu - Aretha Franklin : les pires hommages › Voir les actualités

Annonces Google