Krim Belkacem, le stratège

Krim Belkacem

Krim Belkacem est l'un des fondateurs du FLN. Considéré comme le premier maquisard de la guerre d'Algérie, il est surnommé "le lion du djebel" : à partir de 1945, il va en effet structurer plusieurs groupuscules de résistance en Kabylie, jusqu'à recruter 500 Algériens dans son maquis en 1954. En 1956, il parvient à berner l'armée française lors de l'opération "Oiseau bleu" : en simulant une contre-insurrection (la "Force K"), il détourne des armes et exécute des dizaines de pro-français du MNA, au profit du FLN. Il prend ensuite la direction des opérations à Alger et devient le principal stratège et chef militaire des insurgés. A la création du gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA), il est nommé vice-président et ministre des forces armées. Fort de se statut, il conduit en 1962 la délégation du FLN à la conférence d'Évian et signera lui-même les accords. Opposé à Ben Bella après l'indépendance, il va être contraint à l'exil puis sera assassiné.

 
Suggestions de contenus