La fin de la ségrégation en 1964

Le Civil Rights Act, signé par le président Lyndon B. Johnson le 2 juillet 1964, marque la fin de la ségrégation en interdisant toute discrimination reposant sur la race, la religion, le sexe dans tout le territoire américain. Les lois "Jim Crow", qui régissaient la ségrégation dans le système éducatif notamment, sont dès lors anticonstitutionnelles. Martin Luther King rencontre le 7 mars 1965 le Président Lindsay Johnson. Cela marque le premier pas vers une implication du Président en faveur de la lutte pour les droits civiques.
©  unjourmartinlutherking.com

Suggestions de contenus