La chute

Fidel Castro secouru par ses gardes du corps après une violente chute, à la fin d'un de ses discours, le 20 octobre 2004, à Santa Clara. Castro s'est fracturé la jambe droite ainsi que son bras droit, plus légèrement. Mais il sourit de l'accident, assurant aux Cubains qu'il est en pleine forme.
©  ADALBERTO ROQUE / AFP

Suggestions de contenus