Le retrait

Le 19 février 2008, Fidel Castro annonce son retrait de la tête de l'Etat cubain dans la presse, créant la surprise à l'échelle mondiale. Son frère Raul (ici en 2003) prend les rênes du pays cinq jours plus tard et assure qu'il consultera le "Lider Maximo" avant chaque décision. Il va conclure un réchauffement historique avec les Etats-Unis.
©  ADALBERTO ROQUE / AFP

Suggestions de contenus