L'hospitalisation

Le 31 juillet 2006, Fidel Castro est contraint de quitter provisoirement le pouvoir après une hospitalisation pour une "crise intestinale aiguë", en réalité une grave hémorragie intestinale. Les rumeurs sur son état de santé vont se multiplier. Mais en août, on le voit fragile, mais souriant, aux côtés de son frère Raul et du président vénézuélien Hugo Chavez à l'hôpital.
©  AFP

Suggestions de contenus