Un pacte secret entre sa mère et Jacques Chirac

Sa mère et Jacques Chirac © SIPA
"Chirac considérait que j'étais trop sec physiquement. Et qu'il fallait que je grossisse. Il y avait même un complot entre Chirac et ma mère, parce que ma mère était une chiraquienne - mais j'aurais été mitterrandien, elle aurait été mitterrandienne, hein. Chirac, lui, disait 'Alain est trop maigre !' et elle lui donnait raison", s'amusait en janvier dernier Alain Juppé dans Society. "Résultat, j'avais droit au cassoulet, et surtout aux sandwichs pâté-cornichons-saucisson, du temps de la splendeur de Chirac". Une anecdote qu'il aime rappeler ça et là, comme s'il s'agissait de rendre palpable la relation presque filiale qui l'unissait à Jacques Chirac.

Marie Juppé et Jacques Chirac, "très complices"

En 1995, "l'arrivée de Juppé à Matignon, c'est une véritable consécration aux yeux de cette mère qui n'a jamais douté de l'avenir de son fils" écrivaient Patrice Duhamel et Jacques Santamaria en 2015*. Mais la mère d'Alain Juppé connaît le mentor de son fils depuis bien plus longtemps, du temps de la mairie de Paris et des débuts du RPR. "Chirac et Marie vont devenir très complices. Il lui téléphone souvent pour parler de son fils", selon les deux journalistes. 
*Patrice Duhamel et Jacques Santamaria, "Jamais sans elles", Plon
Suggestions de contenus