Le vaccin contre l'hépatite B

Cette femme vient de se faire opérer d'un cancer du foie, que provoque l'hépatite b. © Ng Han Guan/AP/SIPA

Le virus de l'Hépatite B, qui se transmet facilement par voie sanguine ou sexuelle, touche principalement les adolescents et les adultes en France. Il détruit le foie, provoquant avec le temps cirrhose et cancer, deux maladies mortelles. 

Le vaccin contre l'hépatite B doit, si on veut qu'il soit efficace plus tard, être effectué chez les enfants de moins de deux ans. Les risques sont en général minimes (rougeur, gonflement, fièvre, douleurs articulaires et musculaires), sauf en cas d'allergie grave. Un lien de cause à effet entre le vaccin de l'hépatite B et le développement de la sclérose en plaque a été établi par certains professionnels de santé et des associations de patients. La polémique sur le sujet est toujours vive, mais jusqu'ici, ce lien a été invalidé par la Haute Autorité de Santé.

Suggestions de contenus