La Mercedes-Benz S280 (W140) de Lady Diana

La Mercedes-Benz S280 (W140) de Lady Diana. © Mercedes-Benz

C'est sûrement l'une des tragédies les plus connues au monde.

Le 31 août 1997, peu après minuit, la Mercedes S280 (W140) tente d'échapper aux paparazzi, avec à son bord Lady Diana, son compagnon Dodi Al-Fayed, le garde du corps Trevor Rees-Jones et le chauffeur Henri Paul.

En état d'ébriété et roulant à très grande vitesse (entre 117 et 152 km/h selon l'enquête), la berline percute le treizième pilier du tunnel proche du pont de l'Alma à Paris. La princesse de Galles, son compagnon et le chauffeur décèderont.

Pour ne pas remettre en cause la sécurité de la Mercedes S280 (réputée pour son arsenal sécuritaire), le rapport précise que les airbags ont bien fonctionné et que les occupants n'étaient pas attaché. Seul le garde du corps l'était, il est l'unique survivant.

Suggestions de contenus