Yuka : sous le capot, la base de données géante d'Open Food Facts

Yuka s'appuie sur Open Food Facts © Sylvain Biget
Pour ne pas partir de rien, l'équipe de Yuka s'appuie sur Open Food Facts. Il s'agit d'une base de données gigantesque en open source liée à une application éponyme. Créée par le français Stéphane Gigandé en 2012, elle référence plus de 593 000 produits. Son fonctionnement est à peu près le même que celui de Wikipédia. Ce sont les consommateurs qui viennent ajouter les informations sur les produits. Les marques peuvent également le faire. Les contributeurs utilisent l'application qui va scanner les codes-barres des produits via l'appareil photo du téléphone. Yuka n'est pas la seule à en tirer profit. Cette base de données est exploitée par d'autres applications comme Foodvisor, ScanUp ou encore Date Limite.
 
Suggestions de contenus