R. Kelly accusé d'abus sexuels : le témoignage poignant de son ex-coiffeuse

R. Kelly accusé d'abus sexuels : le témoignage poignant de son ex-coiffeuse R. KELLY - Pour la première fois, l'une des victimes présumées du chanteur R. Kelly, l'accusant d'agression sexuelle, s'est exprimée publiquement.

[Mis à jour le 28 mars à 15h06] "Je porte ce fardeau depuis 2003". Pour la première fois, Lanita Carter, l'une des femmes accusant R. Kelly d'agression sexuelle, s'est exprimée publiquement. C'est dans une interview qui sera diffusée ce jeudi sur la chaîne américaine CBS que la jeune femme a pris la parole. "J'étais la coiffeuse de K. Kelly pendant près de deux ans. J'ai été abusé sexuellement par lui", commence la jeune femme face à la journaliste Jericka Duncan. Au moment des faits qu'elle évoque, Lanita Carter était âgée de 24 ans.

Dans cette interview, elle raconte, en larmes, avoir été agressée sexuellement par R. Kelly, qui l'aurait forcée à lui faire une fellation alors qu'elle lui coupait les cheveux. Face à son refus, il se serait masturbé sur elle. Pour appuyer son témoignage, Lanita Carter aurait fourni à la justice l'un de ses vêtements, sur lequel se trouve de l'ADN du chanteur. "Je vis avec ça, en essayant de recoller les morceaux jour après jour. C'est difficile, mais je sais que je vais dépasser ça. Je n'ai plus honte de mon passé maintenant", ajoute-t-elle sur CBS, expliquant que parler est pour elle "un soulagement".

"Je porte ce fardeau depuis 2003 (...) J'ai finalement réalisé que je ne voulais pas être la victime (...). Aujourd'hui, c'en est assez. Tu peux parler de moi, tu peux ne pas aimer ce que je dis sur ton chanteur préféré. Mais c'est ma vie. C'est ma vérité. C'est ce que j'ai. Et si je meurs demain, je saurai que j'ai dit la vérité", conclut Lanita Carter. 

R. Kelly plaide non coupable

Mis en cause par quatre femmes, R. Kelly est inculpé de dix chefs d'accusation d'abus sexuels avec circonstances aggravantes, à Chicago, d'où il est originaire. Les faits se seraient produits entre 1998 et 2010. Trois des quatre accusatrices étaient mineures au moment où se seraient produites ces agressions sexuelles. Chacun de ces dix chefs d'inculpation est passible d'une peine de prison allant de trois à sept ans. 

L'affaire R. Kelly a été médiatisée au début de l'année, grâce à la diffusion d'un documentaire baptisé "Surviving R. Kelly" ("Survivre à R. Kelly) sur la chaîne câblée américaine Lifetime. Les réalisateurs de ce film ont interviewé des dizaines de personnes ayant côtoyé l'artiste âgé aujourd'hui de 52 ans et appelaient à la libération de la parole. R. Kelly, connu notamment pour son tube I Believe I Can Fly, a plaidé non coupable.

Article le plus lu - Orages : des images impressionnantes › Voir les actualités

R. Kelly accusé d'abus sexuels : le témoignage poignant de son ex-coiffeuse
R. Kelly accusé d'abus sexuels : le témoignage poignant de son ex-coiffeuse

[Mis à jour le 28 mars à 15h06] "Je porte ce fardeau depuis 2003". Pour la première fois, Lanita Carter, l'une des femmes accusant R. Kelly d'agression sexuelle, s'est exprimée publiquement. C'est dans une interview qui sera diffusée...