Basket : "Faire une brique"

 

Le basket a lui aussi son jargon. On dit d'un joueur qu'il lance une brique quand son tir vient taper la planche brutalement avant de retomber sans toucher l'arceau. Quand le basketteur manque la planche et l'arceau, on dit qu'il fait un air-ball.

L'expression "lancer ou faire une brique" (ou "briquer son tir") en a entraîné d'autres, dans le même esprit : "envoyer un parpaing", "construire une maison" et "se prendre pour un maçon".

Conclusion : dans un match de basket, quand vous êtes au pied du mur, n'envoyez surtout pas des briques...

Suggestions de contenus