L'écart entre garçons et filles se réduit

L'écart entre garçons et filles se réduit © 123kikovic / 123RF
En sciences et en mathématiques, l'écart de performance entre les garçons et les filles s'est réduit (-3 points depuis 2006) et n'est plus jugé "significatif" (2 points d'écart). Cette réduction est liée néanmoins en grande partie à une légère baisse du niveau des garçons, qui réussissaient en général mieux que les filles dans ces deux matières. En maths notamment, la proportion de garçons "très performants" a diminué plus fortement que celle des filles. Celle des garçons "en difficulté" a augmenté plus rapidement. En compréhension de l'écrit, l'écart s'est lui aussi réduit entre 2009 et 2015 (passant de 40 points à 29 points), mais reste cette fois toujours largement en faveur des filles. 
Suggestions de contenus