Patrick Bruel accusé d'exhibition et de harcèlement sexuel : il revient sur Instagram

Patrick Bruel accusé d'exhibition et de harcèlement sexuel : il revient sur Instagram PATRICK BRUEL - Patrick Bruel a été entendu dans le cadre d'une enquête ouverte par le parquet d'Ajaccio pour "exhibition sexuelle" et "harcèlement sexuel".

[Mis à jour le 16 septembre 2019 à 17h37] Pour la première fois depuis les révélations du Parisien, lundi 9 septembre, Patrick Bruel est sorti du silence. C'est sur son compte Instagram que le chanteur, accusé de "harcèlement sexuel" et "exhibition sexuelle", a donné un premier signe à ses fans. "Un samedi en studio. À tout à l'heure", écrit-il en légende d'une photo de lui derrière un micro en pleine session de travail. De quoi rassurer ses abonnés, inquiets depuis que Le Parisien a révélé qu'une enquête avait été ouverte après le signalement d'une masseuse, qui accuse Patrick Bruel d'avoir eu un  comportement déplacé avec elle lors d'un massage en marge de son concert à Ajaccio.

Depuis l'éclatement de l'affaire, le seul signe de l'artiste avait été l'annulation de sa tournée promotionnelle au Québec. Lundi 9 septembre, on apprenait que l'artiste de 60 ans avait été entendu par les gendarmes de Châlons-en-Champagne dans le cadre d'une enquête préliminaire, qui fait suite au signalement d'une jeune esthéticienne de 21 ans. Cette dernière l'accuse d'avoir eu envers elle un comportement déplacé lors d'un massage à Ajaccio, avant un concert du chanteur.

Si elle n'a pas souhaité porter plainte, elle a expliqué avoir voulu signaler ces agissements pour ne plus qu'ils se reproduisent, expliquait Le Parisien. Depuis, l'enquête, menée par le parquet d'Ajaccio, continue avec plusieurs interrogatoires dans l'entourage de l'accusatrice et de celui de Patrick Bruel, qui doit remonter sur scène dans un mois, le 16 octobre, à Nantes. 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Un Samedi en studio A tout à lheure...

Une publication partagée par Patrick Bruel (@patrickbruel) le

Un massage de Patrick Bruel avant un concert à Ajaccio

Patrick Bruel est accusé d’exhibitionnisme et de harcèlement sexuel par une jeune esthéticienne de l'hôtel Radisson, à Ajaccio, selon le Parisien. Le journal indique que les faits contestés se seraient produits le 9 août 2019, dans l’après-midi, lors d’une séance de massage, avant l'un des concerts de Patrick Bruel en Corse. Interrogé par Franceinfo, l'entourage de l'artiste affirme qu'il aurait demandé un "massage tonique", car il souffrait de "courbatures". Contrairement à ce qu'affirme la jeune femme, "il y avait beaucoup d'allées et venues dans sa loge", selon la même source.

L’accusation de harcèlement et exhibitionnisme

Toujours selon le Parisien à l’origine de ces révélations, l’esthéticienne accuse Patrick Bruel d’avoir, avec "insistance" tenu des propos "laissant entendre clairement qu'il attendait une prestation à caractère sexuel". Le chanteur aurait aussi, selon son accusatrice, refusé de porter un sous-vêtement lors du massage et avoir "souhaité rester nu". Selon les dires de la jeune employée, la porte de la loge était close et aucun témoin n'a assisté à la scène. L'accusatrice aurait aussi précisé qu'"aucune contrainte n'aurait cependant été exercée".

La version des faits de Patrick Bruel

Après la plainte de la jeune femme, Patrick Bruel a démenti les faits. "Nous étions une heure avant mon concert, dans ma loge, accessible à tous. Mon équipe, mes collaborateurs, mes enfants étaient à proximité et ont l'habitude d'entrer à tout moment dans ma loge. Je n'ai pas eu la moindre intention, ni le moindre geste déplacé envers cette femme", a-t-il affirmé au Parisien-Aujourd'hui-en-France. Face aux gendarmes, Patrick Bruel, qui aurait reconnu la réalité du massage, aurait expliqué avoir effectivement voulu rester nu sur le ventre, mais à cause de la chaleur. Il assure avoir mis une serviette lorsqu'il s'est retourné sur le dos. Selon lui, la jeune femme aurait ensuite assisté à son concert, à Ajaccio, en compagnie de plusieurs proches.

Patrick Bruel visé par une enquête préliminaire

Quelques jours après le concert de Patrick Bruel en Corse, le parquet d'Ajaccio a ouvert une enquête préliminaire pour "exhibition sexuelle" et "harcèlement sexuel", mi-août, rapporte Le Parisien. Toutefois, c'est par la police de Châlons-en-Champagne, dans la Marne, que le chanteur a été entendu dans le cadre de ces investigations, dimanche 8 septembre 2019, alors qu'il s'y produisait en concert. "Le chanteur n'avait pas pu être auditionné sur l'île puisqu'il avait quitté les lieux au moment où les faits ont été dénoncés par la jeune femme", est-il détaillé dans le journal. Outre Patrick Bruel, la police a interrogé plusieurs employés de l'hôtel Radisson, où le chanteur séjournait à Ajaccio. L'enquête continue, le procureur de la République devra ensuite décider de classer l'affaire ou de renvoyer le dossier devant la justice.

Article le plus lu - Présidentielle en Tunisie : un résultat inattendu › Voir les actualités

Variété française

Patrick Bruel accusé d'exhibition et de harcèlement sexuel : il revient sur Instagram

SOMMAIRE Un massage avant un concert à Ajaccio L’accusation de harcèlement et exhibitionnisme La version des faits de Patrick Bruel Patrick Bruel visé par une enquête [ Mis à jour le 16 septembre 2019 à 17h37]  Pour la première...

Je gère mes abonnements push