Sa soupe V.G.E. l'a fait connaître au monde entier

Le chef Paul Bocuse devant la version XL de son plat signature, "soupe V.G.E." avant le dîner d'inauguration du restaurant Bocuse au Culinary Institute of America de New York. © DON EMMERT / AFP
Paul Bocuse n'estimait pas avoir été le plus créatif des cuisiniers de son époque. Cependant, ses plats signatures ont remporté l'adhésion des grands de ce monde, car il a su "synthétiser la gastronomie française,  grâce à sa rigueur et à son amour du geste", comme le déclarait l'ex-directeur du Guide Michelin dans un entretien accordé à L'Express. 

En 1965, lorsqu'il se voit attribuer ses 3 étoiles Michelin, c'est sa mousse de homard "à la Constant Guillot" qui a séduit les inspecteurs. Mais c'est sa soupe aux truffes noires V.G.E. (consulter la recette) qui le rendit célèbre dans le monde entier. Ce plat aujourd'hui mythique fut créé le 25 février 1975 pour un banquet organisé au Palais de l'Élysée, en hommage au président de la République Valéry Giscard d'Estaing, qui le décora de la Légion d'Honneur. Ses autres plats signatures étaient le rouget barbet en écailles de pommes de terre, le filet de sole aux nouilles inspiré du chef Fernand Point, et la volaille demi-deuil cuite en vessie inspirée de la mère Brazier.
Suggestions de contenus