David Hallyday : une petite fortune léguée par son père ?

David Hallyday : une petite fortune léguée par son père ? DAVID HALLYDAY - De nouvelles informations révèlent que David Hallyday aurait déjà touché une partie de l'héritage de Johnny de son vivant. Sylvie Vartan, la mère de David, conteste ces révélations.

[Mis à jour le 23 février 2018 à 16h38] Alors que la polémique concernant le testament de Johnny Hallyday ne désemplie pas, certaines informations révèlent que David aurait déjà touché une partie de l'héritage de son père de son vivant. Le Point a eu accès au jugement de divorce entre Johnny et Sylvie Vartan, la mère de David, et ce dernier aurait déjà reçu de l'argent de la part de son père. Selon le journal, David aurait reçu 50% de la maison familiale que Johnny et Sylvie Vartan possédaient, située dans la Villa Montmorency. Cette part, estimée à 2 à 3 millions d'euros à l'époque selon Le Point, s'élèverait à 10 millions d'euros aujourd'hui selon RTL.

Dans un communiqué à l'AFP, Sylvie Vartan dénonce ici de "fausses informations". Elle explique alors qu'elle avait demandé à Johnny de donner à David sa part à elle de la maison. Seulement, dans un acte notarié du 20 mars 2002, Le Point rapporte qu'"il est bien précisé, contrairement aux affirmations de Sylvie Vartan, que 'la présente donation est en avancement d'hoirie [d'héritage] de la succession du donateur" pour David.

Quand Laeticia surnommait son beau-fils "Davidou" 

Depuis bientôt deux semaines maintenant, le clan Hallyday se déchire à cause du testament de Johnny Hallyday. D'un côté, David et Laura Smet contestent le testament de leur père, de l'autre Laeticia Hallyday, désignée seule héritière du rockeur, se dit "écœuré" de cette histoire. Les relations sont plus tendues que jamais, mais il semblerait que cela n'est pas toujours été le cas. L'Express a pu consulter des sms échangés par les trois protagonistes entre 2016 et 2017. Les messages semblent montrer une certaine complicité entre David, Laura et leur belle-mère. Les relations entre David et Laeticia, qui avaient été tendues en 2009 durant l'hospitalisation de Johnny, semblaient apaisées.

Dans les messages qu'elle lui adressait, Laeticia surnommait son beau-fils "Davidou", lui proposant même de les rejoindre au concert que Johnny a donné à Bercy les 2 et 3 février 2016. Le 23 juin dernier, après le concert de Johnny au "Vielles Canailles", Laeticia avait envoyé un long message à David  pour lui raconter la soirée : "Ton père a mis le feu aux arènes c'était de la folie hier soir, comme un animal dans l'arène, je te jure, c'était carrément dingue, (...) il est en super forme c'est fabuleux, je voulais le partager avec toi, ça m'émeut toujours", avait-elle écrit. Quant à Laura, sa belle-mère lui donnait également des surnoms affectueux tels que "ma chérie" ou bien "ma Laura".

Des années plus tôt, en 2009, la famille recomposée de Johnny entretenait de bonnes relations : c'était "l'époque où Sylvie Vartan et Laeticia, les première et dernière femmes de la star, s'entendaient si bien qu'elles s'offraient des cadeaux touchants, partaient en vacances ensemble" rapporte Gala.  Laeticia Hallyday s'était même confié au magazine sur la parfaite entente qu'il y avait entre David et elle. "Il m'a toujours acceptée, à la fois comme la femme de son père et comme une sœur. Il a toujours été là dans les moments où ça n'allait pas bien pour moi, toujours présent, toujours fidèle. On est très proches l'un de l'autre, il n'y a pas un jour où l'on se ne parle pas" avait-elle affirmé à l'époque.

Ce que David Hallyday demande à Laeticia, ce qu'elle lui répond

David et Laura Smet ont contesté le testament de leur père, Johnny Hallyday, et ont également demandé à Laeticia Hallyday un droit de regard sur l'album posthume du rockeur. France Info explique que David et Laura ont saisi le président du tribunal de grande instance de Nanterre "afin de se voir autorisé à prendre des mesures conservatoires et notamment de se voir communiquer sous 48h le projet d'album". Toujours selon France Info, Laura Smet aurait affirmé que Laeticia lui a "sèchement opposé une fin de non-recevoir à sa demande de communication amiable, s'inscrivant dans le cadre de relations familiales normales, de ce projet d'album finalisé dont elle ne sait que très peu de choses".

Il semblerait que les deux enfants aînés de Johnny aient fait cette demande le 7 février et que Laeticia y ait répondu cinq jours plus tard. Le Point a révélé ce 22 février la réponse de la veuve du taulier et "le ton est sec et le vouvoiement de rigueur" rapporte le journal. Voici ce qu'elle a écrit : "Laura, David, c'est avec beaucoup de surprise que j'accuse réception de votre lettre (...) Cette requête, assortie d'un délai de 48 heures pour s'exécuter, prend le ton d'une mise en demeure. Je n'entends pas accéder à cette injonction qui n'est pas fondée", a-t-elle lancé avant d'ajouter : "L'intégralité des droits d'auteur et d'artiste-interprète de mon époux m'ont été dévolue au terme de ses dernières volontés (...) Il m'appartient donc seule de faire respecter le droit moral de mon époux."

Laura Smet affirmerait pourtant être "principalement préoccupée par la défense de l'œuvre de son père". Pour rappel, David s'était complètement désolidarisé de l'album et ne participe pas à son élaboration. "Respectueux du travail commencé par son père, il estimerait inconvenant de livrer au public sous le nom de Johnny Hallyday une œuvre qui ne serait pas intégralement de lui." avait-il indiqué sur Facebook. En plus d'un droit de regard sur l'album, les enfants de Johnny ont également demandé le gel des biens immobiliers du chanteur, comprenant plusieurs villas de luxe à Los Angeles, Saint-Barthélémy et Marnes-la-Coquette, et la mise sous séquestre de ses droits d'auteur. L'audience est fixée au jeudi 15 mars.

David, "brisé", "privé de tout"

David ne s'est pas encore exprimé officiellement sur les tensions qui règnent depuis que Laura Smet et lui-même ont décidé de contester le testament de Johnny Hallyday. Renaud Revel, l'auteur du livre Johnny, les 100 jours où tout a basculé était invité mardi 13 février sur le plateau de CNews. Durant ce dossier spécial consacré à l'héritage de Johnny, Renaud Revel a apporté son éclairage sur l'affaire et a expliqué avoir été en contact avec David par sms. Les deux hommes ont parlé de cette histoire de testament et d'héritage qui secoue le clan Hallyday. "Pour David, je le sais parce que j'en ai beaucoup parlé avec lui récemment - on s'est parlé par textos -, il en est brisé. Aujourd'hui, il n'est plus en France, mais au Portugal. Il est très très affecté et, en même temps, je vais vous dire, je pense qu'il est perdu parce qu'il a pris un grand coup sur la tête. Ce qu'il s'est passé là pour lui est épouvantable ! À tous niveaux" a expliqué Renaud Revel. Contrairement à sa demi-sœur, Laura, David n'a pas fait de communication officielle sur sa contestation du testament de son père. Depuis le début de cette histoire, il ne s'est exprimé que dans un commentaire sur Instagram pour défendre sa demi-sœur.

Il semblerait que la bataille juridique qui s'ouvre n'était pas vraiment souhaitée par le fils aîné de Johnny. "La guerre aurait pu être évitée, explique un membre de l'entourage de David au Parisien. David ne voulait pas grand-chose, juste une part des éditions et un souvenir de son père, une guitare, une voiture... Mais il est privé de tout !" Un cas de figure impossible en droit français où l'on ne peut pas déshériter ses enfants, mais tout à fait envisageable aux Etats-Unis. La situation est la même pour Laura : le testament de son père l'empêche de récupérer jusqu'à une pochette dédicacée du single Laura, qui lui était pourtant dédié.

Laeticia prête à partager avec David et Laura ?

Si David et Laura ne figurent pas sur le testament de leur père, Johnny Hallyday, une amie proche de Laeticia Hallyday, Hélène Darroze, a affirmé que la veuve ne laissera pas David et Laura Smet sans souvenir de leur père. Marraine de Joy Hallyday, Hélène Darroze a donné des nouvelles de Laeticia le lundi 19 février sur RTL. Après avoir fait savoir que Laeticia est "affectée par le manque de son mari" elle a évoqué la polémique autour du testament de Johnny et a pris le parti de son amie. Hélène Darroze, "grande confidente" de Laeticia selon Gala, a laissé entendre que cette dernière pourrait partager une partie de l'héritage de Johnny avec David et Laura. "Je connais assez bien mon amie, pour dire que c'est évident qu'il y aura à un moment donné un 'partage' – c'est un mot que je n'aime pas trop, qu'il y aura un 'don de choses très symboliques'" a-t-elle expliqué.

Sylvie Vartan

Annonces Google