Les sciences en voient de toutes les couleurs

Les sciences en voient de toutes les couleurs Un panorama de rêve pour une exposition haute en couleurs. Au Trocadéro, le CNRS propose de traiter la couleur dans tous les domaines de recherche : physique, chimie, anthropologie, ethnologie...

Le gris est plutôt de saison, à l'image de l'humeur des citoyens du monde. Pour remédier à cette morosité ambiante, le CNRS apporte à Paris un peu de chaleur et surtout un zeste de couleurs, du 24 octobre au 9 novembre, grâce à l'exposition gratuite "Couleurs sur corps".

Sous un chapiteau placé au cœur des jardins du Trocadéro, une armée de mannequins vous accueille sous une nuée de projecteurs multicolores. Plusieurs thèmes sont abordés dans ces grandes travées. Suivez le guide !

 

img 0760
La texture de l'aile du papillon permet de créer du bleu en diffractant la lumière. © Charlotte Portalis/L'Internaute Magazine

Retour aux sources

 

Qu'est-ce que la lumière ? Les couleurs existent-elles vraiment ou est-ce une pure interprétation de notre cerveau ? Pour bien comprendre le phénomène physique impliqué, rien ne vaut un prisme et une source de lumière. Que voyez-vous ? Un arc-en-ciel. Eh oui ! Ces spectres de couleurs résultent de la décomposition de la lumière blanche en plusieurs longueurs d'ondes. Chacune d'elles correspond à une couleur en particulier. "Notre cerveau interprète ces différentes bandes colorées en couleurs puis nous y apposons notre langage" explique Jean-Pierre Ternaux, directeur de recherche au CNRS, responsable du Pôle communication scientifique et commissaire de l'exposition. Les plus grands scientifiques et artistes du XVIIe siècle se sont intéressés de près à ce phénomène physique, à l'image de Goethe.

 

La chimie joue, elle aussi, un rôle prépondérant dans la couleur. Si vous vous rendez dans le coin de Roussillon et d'Apt dans le Lubéron, vous pourrez voir des carrières d'ocres incroyables qui font la renommée de cette région. Ce feu d'artifice n'est autre que des sédiments mélangés à des oxydes de métaux tels que le fer. Laissez faire ensuite la température et la pression et vous obtiendrez un dégradé de couleurs chatoyantes allant du jaune clair au rouge pourpre si particulier.

 

Des coutumes ancestrales

 

Aborigènes, Polynésiens, Inuits... Ces civilisations utilisent la couleur comme forme de langage, de communication, d'appartenance ethnique. L'art aborigène laisse une place importante à la couleur, leurs œuvres ne sont qu'une interprétation du monde qui les entoure. Que nous ont laissé nos ancêtres dans les grottes comme celle de Lascaux ? Des fresques colorées narrant leur quotidien : chasse, cueillette, pêche, etc.

Certaines civilisations utilisent directement leur corps, leur peau comme support au travers de tatouages. Chez les Inuits de l'Arctique canadien, le tatouage prend plusieurs significations : différenciation sexuelle, symbole de la féminité, fonction curative ou encore rôle protecteur pendant l'accouchement... Des symboles qui paraissent bien loin de ceux de notre propre civilisation. Le tatouage reste pourtant, à la base, une forme de marquage à une caste bien particulière : gangs, artistes, bikers et bien d'autres. Le phénomène de mode a désormais pris le dessus.

 

chenman
Le maquillage, symbole de la féminité et de la séduction. © Chen Man / Galerie Maeght Paris

Embellir le quotidien

 

La dernière partie de l'exposition nous emmène aux confins de la mode et de la beauté en général. Les couleurs incarnent la féminité et donc la séduction : robes, cheveux ou encore maquillage. Les créateurs subliment la femme au travers d'artifices aussi divers que variés.

Mais les mondes du textile et des cosmétiques ne sont pas les seuls à faire main basse sur les couleurs. Dans une époque du paraître, les accessoires colorés comme les lunettes permettent d'attirer l'attention. Cela peut être également interprété comme une forme de dynamisme, de modernité et de vivacité.

Même les préservatifs s'y mettent. Comme quoi se protéger n'est pas forcément une contrainte mais aussi un moyen de voir la vie de toutes les couleurs !

 

Infos pratiques

"Couleurs sur corps"

Exposition gratuite du 24 octobre au 9 novembre 2008
Horaires d'ouverture : 10h-18h en semaine et 10h-19h le week-end

Site CNRS de l'exposition

 

A voir

Exposition des photographies de Chen Man

Galerie Maeght, Paris

Novembre 2008

CNRS / Chimie