Edouard Philippe : selon lui, Wauquiez peut aller "jusqu'au coeur des ténèbres"

Edouard Philippe : selon lui, Wauquiez peut aller "jusqu'au coeur des ténèbres" EDOUARD PHILIPPE - Entre Wauquiez et Philippe, les inimitiés sont réciproques."On se connaît mal, mais depuis longtemps", s'amuse en privé le Premier ministre.

[Mis à jour le 27 septembre 2018 à 15h28] Voilà qui prouve que la droite française s'est quelque peu rétrécie ces derniers mois. Avant l'arrivée d'Emmanuel Macron à l'Elysée, Les Républicains abritaient, dans une communauté d'esprit assez large, Laurent Wauquiez et Edouard Philippe, qui s'exprimaient tous deux au nom des mêmes intérêts, malgré les divergences manifestes d'opinion. Aujourd'hui, l'un a pris la tête du parti, l'autre est devenu Premier ministre de la France. "Contrairement à certaines girouettes comme Gérald Darmanin, je n'en veux pas à Édouard Philippe. Au fond, il n'a pas trahi ses idées, il n'a jamais été de droite", indiquait il y a peu Laurent Wauquiez au Figaro.

Alors que les deux hommes débattent ce jeudi soir dans L'Emission politique de France 2, le quotidien livre quelques confessions des deux hommes, quelques petites phrases tenues à leur endroit respectif. "On se connaît mal et depuis longtemps", dit malicieusement Edouard Philippe du patron de la droite, comme pour laisser entendre qu'il n'a jamais voulu tisser de liens avec lui durant son parcours politique.

"On n'a jamais été amis"

L'actuel patron de Matignon, un fidèle d'Alain Juppé, considère que Laurent Wauquiez s'est creusé un sillon qui l'amène à flirter avec une droite dure et caricaturale. Sur Europe 1, au moins d'avril, il avait été invité à commenter les propos de Laurent Wauquiez, qui faisait un bilan de l'action du gouvernement : "Le portefeuilles se vident, les usines se démontent, les mosquées salafistes se construisent". Réponse d'Edouard Philippe, tout en ironie : "Il faut lui reconnaître de toujours être dans la nuance et la mesure".

"Son cheminement personnel le conduira jusqu'au cœur des ténèbres", disait déjà Edouard Philippe au sujet de Laurent Wauquiez, en 2015, selon Le Parisien. Dans un récent documentaire, il disait encore à son propos : "Avec lui, on a la certitude que le pire est toujours possible". Il faut dire l'animosité est réciproque. "On n'a jamais été amis. On n'a jamais été dans une grande proximité. Il n'était déjà pas sur ma ligne", confiait il y a peu le président des Républicains au Figaro. Ce soir, sur le plateau de France 2, les échanges ne devraient pas être que courtois et policés.

Wauquiez et Philippe préparés

Le face à face s'annonce animé. "Ils ne se feront pas de cadeaux !", s'enthousiasme une connaissance commune auprès du Parisien. Le journal indique que les deux hommes ont préparé cette rencontre télévisuelle : Laurent Wauquiez a commandé des fiches à son équipe, sur des sujets où il pense pouvoir coincer le Premier ministre, comme le prix de l'Essence. Le patron de LR jouera la carte de l'élu des territoires face au pouvoir qu'il considère méprisant, technocratique et coupé du terrain. Le Premier ministre, lui, a demandé conseil à Gérald Daramin, qui connaît bien l'adversaire du soir. Mais Edouard Philippe a aussi consulté Christophe Castaner, Benjamin Griveaux et Sébastien Lecornu.

Article le plus lu - David Hallyday dévoile une chanson pour Johnny › Voir les actualités

Annonces Google