Rachida Dati : quel est son programme pour les municipales à Paris ?

Rachida Dati : quel est son programme pour les municipales à Paris ? MUNICIPALES. La candidate LR axe son programme de campagne sur la sécurité et des propositions pour les familles. Le point sur le programme de Rachida Dati pour les élections municipales 2020.

L'ancienne ministre de la Justice peut-elle vraiment devenir la prochaine maire de Paris ? Rachida Dati a marqué des points ces dernières semaines auprès des électeurs de droite, semble-t-il de plus en plus nombreux à penser qu'elle incarne l'alternative la plus solide à Anne Hidalgo. C'est en tout cas le principale enseignements des derniers sondages sur les municipales à Paris, qui la crédite d'autour de 20% des intentions de vote. Les dernières enquête placent la maire du VIIe arrondissement devant le LREM Benjamin Griveaux, que l'on disait en octobre dernier le seul en mesure de ravir l'Hôtel de ville à l'édile socialiste. Que propose donc Rachida pour Paris ? Quelles sont les grandes lignes de son programme pour les municipales 2020 ?

La sécurité au coeur du programme

Dans une interview donnée il y a quelques semaines au journal 20 Minutes, la maire du VIIe indique clairement que son programme s'articule sur l'enjeu de la sécurité des Parisiens. "Je veux une police municipales armée, qui assure la sécurité du quotidien, une sécurité privée qui assure la surveillance des sites sensibles et des bâtiments publics, de manière à permettre à la police nationale de se recentrer sur ses missions essentielles (investigation, interpellation)", affirme-t-elle. 

La famille, sujet prioritaire pour Rachida Dati

Autre axe de sa campagne : Rachida Dati veut s'adresser aux parents. "Aujourd'hui, entre 10 000 et 12 000 habitants quittent la ville chaque année, pour l'essentiel des familles. Je ne veux pas que Paris devienne une ville de célibataires riches qui se baladent en trottinettes", lance la candidate LR à 20 Minutes, ajoutant : "Je veux retenir les familles avec des gestes forts, comme la baisse de tous les tarifs des services municipaux. Je baisserai le prix du repas dans les cantines à 3,50 euros maximum contre 7 euros actuellement". Sur RTL, la candidate LR a fait fin janvier cette proposition : "Je souhaite créer un chèque intitulé 'Paris-d'avenir' pour toutes les familles qui souhaitent s'agrandir, qui recevront 1 200 euros par an pendant trois ans". Une proposition qui devrait coûter près de 20 millions d'euros par an.

Quelles propositions pour les transports ?

Pas encore de propositions concrètes, mais Rachida Dati a abordé le sujet dans l'interview donnée à 20 Minutes. "Il y a eu une politique anti-voitures mais pas de politique globale de mobilité. Vélib' a été supprimé, pour finalement revenir. Autolib a été un fiasco financier et de mobilité", s'agace-t-elle, avant de formuler quelques pistes : "Je veux revoir toutes les formes de mobilité en faisant un schéma global et cohérent. Il faut encadrer les véhicules en free-floating car c'est l'anarchie, dangereux, et il y a eu des blessés. Certains veulent réduire le nombre d'acteurs mais il fallait y penser avant. Il faut peut-être aussi réduire le nombre de trottinettes".

Quelles propositions en matière d'écologie ?

"A Paris, ces dernières années auront été celles de l'écologie dogmatique, idéologique, punitive", tance Rachida Dati dans une tribune pour le journal L'Opinion, dans laquelle elle ajoute : "La vie urbaine est dure. Elle est fatigante, stressante, et soumise à une pollution à la fois atmosphérique, sonore et visuelle. Et ces dernières années, qu'a fait la municipalité ? Elle n'a cessé de rajouter de nouvelles contraintes. [...] Certains sont écologistes sur la photo, d'autres agissent". Quid des propositions concrètes ? Dans le Journal du Dimanche, Rachida Dati a assuré qu'elle allait équiper "les bâtiments accueillant un public fragile" de "capteurs de pollution" et de "purificateurs d'air".

Quelles propositions pour le logement ?

"On a 200 000 logements sociaux. Mais la Mairie ne fait que du quantitatif pas du qualitatif. Le logement social à Paris est dégradé, beaucoup d'appartements sont inoccupés, non accessibles ou non sécurisés. Restaurons d'abord tous ces logements", avance Rachida Dati dans 20 Minutes.

Retrouvez le programme de Rachida Dati sur son site officiel de campagne