Partager cet article

RSS
L'Internaute > Actualité > Contributions > Pour ou contre une "cagnotte" contre l'absentéisme au lycée ?

categories

Plutôt pour une cagnotte d'assiduité
4 contributions
Plutôt contre une cagnotte d'assiduité
99 contributions
Ni pour, ni contre
6 contributions
Trois lycées expérimentent une cagnotte pour lutter contre l'absentéisme. Le principe : 2000 euros à gagner par classe toutes les 6 semaines pour financer un projet. Votre avis.

Participez

Tous les articles Société

Ridicule

 Ridicule  

Coline le 08 octobre 2009

Que pensez-vous de la création d'une cagnotte pour récompenser les élèves assidus ?

Je trouve ça ridicule, bientôt on payera les gens pour qu'ils soient polis, respectueux, pour qu'ils ne vous tapent pas dessus, etc. Franchement j'ai honte, je ne peux pas m'empêcher de penser aux enfants en Afrique ou en Asie qui donneraient n'importe quoi pour aller à l'école, et nous on a la chance de l'avoir gratuite et en plus il faudrait qu'on soit payé pour venir ? Et puis quoi encore.

Chaque classe pourra gagner jusqu'à 10 000 euros par an pour financer un projet. Qu'en pensez-vous ?

Je pense que c'est beaucoup. Je croyais que les caisses de l'état étaient vide ? Je préférerais qu'on garde les postes de professeurs quitte à avoir un peu moins d'élèves par classes, les professeurs seraient plus présents pour les élèves et ça motiveraient peut être un peu ses derniers de voir qu'on s'occupe d'eux.
Après ça dépend aussi du projet, si c'est un projet culturel ou social pourquoi pas, si c'est pour aller faire la fête dans un parc d'attraction bof. Un voyage scolaire à l'étranger me parait par exemple plus intéressant.

Quelles autres solutions peuvent être imaginées pour lutter contre l'absentéisme à l'école ?

Je pense qu'il faut essayer de faire comprendre aux élèves que c'est de leur avenir qu'il s'agit, que c'est important pour leur vie future, leur culture générale, le développement de leur esprit critique, etc. Il faudrait aussi penser à ne pas orienter les élèves systématiquement vers le général et se servir des voies technologiques ou professionnelles comme des "punitions", beaucoup d'élèves ne sont pas fait pour des études générales, ils préfèrent les activités manuelles ou le travail en extérieur, rester assis à écouter un cours général ne les intéressent pas et c'est aussi souvent ceux-là qui sèchent, ainsi je pense qu'il ne faut pas hésiter à discuter avec les élèves pour savoir ce qu'ils ont envie de faire, ce qu'ils aiment, en bref bien les orienter.
Et pour ceux qui malgré ça continueraient de sécher et bien j'ai presque envie de dire "tant pis pour eux, c'est leur vie, mais qu'ils ne viennent pas se plaindre dans 10 ou 15 ans parce qu'ils ne trouveront rien à faire".

  • Chri

    Bien sûr que je suis d'accord avec vous ! Et qui ne l'est pas à part tous ces ministres qui nous pondent ces inepties ! Mais qu'ont-ils en tête pour oser servir de telles propositions ? N'est-ce pas une manipulation ?
  • Anne

    Bonjour,
    Tout à fait d'accord avec vous. Notre société devient de plus en plus aberrante. Etre payé pour venir à l'école ! Du n'importe quoi ! Il ne manque plus que ceux qui viennent soient ensuite rackettés par les absents... Ainsi l'argent ira aux absents. Je crie: stop !
  • Cathy

    Bonjour Coline,
    Je vois effectivement que nous nous rejoignons... Je suis tout à fait d'accord avec vous également ! Malheureusement, face à tout ce qui se passe... A part s'indigner et tenter de dire ce que l'on pense, que peut-on faire de plus ?
 

Les dernières contributions

 

 

En ce moment sur L'Internaute Actualité

 
109 contributions : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 ... 109
 
Magazine Actualité Envoyer Imprimer Haut de page




A VOIR EGALEMENT

Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Toutes nos newsletters