Un âge pivot finalement écarté, à court terme

Le 11 janvier 2020, le Premier ministre a consenti à retirer l'âge pivot à court terme. © Eliot Blondet-POOL/SIPA
Pour garantir l'équilibre financier du système de retraite à court terme, le gouvernement avait prévu la création d'un âge d'équilibre dès 2022, pour la génération née en 1960 à 62 ans et quatre mois. Cet âge pivot devait progressivement être relevé pour atteindre 64 ans en 2027 pour la génération née en 1965.

La mesure, annoncée devant le Conseil économique, social et environnemental (Cese) le 11 décembre par Edouard Philippe, a constitué une "ligne rouge" aux yeux de la CFDT. Le Premier ministre a dû consentir à retirer cet âge pivot à court terme à la mi-janvier (l'âge d'équilibre sera bien mis en oeuvre dans le cadre du système universel, donc à compter de 2037) , au profit de la conférence. Il a toutefois posé ses conditions…
Suggestions de contenus