Partager cet article

RSS
L'Internaute > Actualité > Contributions > Pour ou contre une "cagnotte" contre l'absentéisme au lycée ?
Parfois il faut payer pour apprendre

 Parfois il faut payer pour apprendre  

Marie Thérèse Miniscloux , La Baule Escoublac le 08 octobre 2009

Que pensez-vous de la création d'une cagnotte pour récompenser les élèves assidus ?

Intéresser les jeunes ce n'est pas donner de l'argent, mais leur donner l'envie d'apprendre dans un esprit d'équipe... Petit enfant on nous donnait des images, cela nous flattait et encourageait. Nos ados aimeraient des places de ciné, ou un voyage ( une récompense mais pas de l'argent, c'est minable). Nous apprenons le monde du travail, ambition et résultat mais pas un monde attiré par l'argent avant même d'être dans la vie active. Savoir occuper et motiver nos jeunes et l'absentéisme disparaîtra.

Chaque classe pourra gagner jusqu'à 10 000 euros par an pour financer un projet. Qu'en pensez-vous ?

Et les classes qui n'auront pas gagné... Auront plus d'absents. Pourquoi pas un trophée, une médaille, une mention permettant de placer plus facilement les jeunes dans la vie active. Toute peine mérite salaire quand on travaille pour les autres mais là déjà il y a gratuité à être instruit, c'est déjà formidable. Et on étudie pour soi-même, c'est là qu'on s'enrichit.

Quelles autres solutions peuvent être imaginées pour lutter contre l'absentéisme à l'école ?

C'est la mentalité qu'il faut changer, concilier travail et loisir avec des jeux, rigidité et souplesse. Offrons des salles de sports et de bonnes conditions pour étudier. A quand le plaisir d'aller à l'école ?

  • Daniele Hawkins

    Ca ne leur apprendra rien. C'est le travail qui nous enseigne ce sentiment merveilleux qu'on ressent quand on a accompli une tache utile. Il me semble tout a fait ridicule de donner de l'argent a des jeunes pour qu'ils veuillent bien assister a leurs cours. Qu'ils y assistent parce que c'est ce qu'il doivent faire, et s'ils le font, et le font bien, on pourrait peut être alors les aider à trouver un travail. Il ne faut pas faire tout a l'envers
  • Cédric Berneau

    Vous oubliez tous un détail: la formation scolaire sert à une chose (et plus que jamais dans son histoire): être formé pour travailler et devenir rentable et ainsi faire fonctionner la société. Donc oui, dès le départ il faut "récompenser". Et n'oubliez pas que la note elle même est une forme de récompense. Donc la satisfaction du travail bien fait est une notion plutôt "philosophique" que l'étudiant aura mis un certain temps avant de développer, puis en accepter la valeur voir l'utilité avant de la trouver désuète face à la colossale puissance de la rentabilité
  • Martine Poher

    Le travail, c'est le travail. Les loisirs sont les loisirs. Vous parlez vous-même de "récompenses"... Il n'a jamais été question de donner de l'argent aux jeunes ; mais d'organiser des projets... Vous l'avez très bien compris. Tout a un coût ; ce ne sont pas les écoles qui peuvent organiser des voyages, par exemple, sans aide pécuniaire. Et tout ceci s'adresse à des jeunes qui ont perdu tout repère dans la vie. Ce ne sera pas une généralité
109 contributions : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 ... 109
 
Magazine Actualité Envoyer Imprimer Haut de page




A VOIR EGALEMENT

Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Toutes nos newsletters